Mercredi noir en Syrie

Mercredi noir en Syrie
Par Euronews

Plus de 220 personnes auraient péri mercredi dans une série d'attaques revendiquée par le groupe Etat Islamique dans le sud de la Syrie. Ce serait le plus lourd bilan depuis le début de la guerre en 2011.

Plus de 220 morts dont une majorité de civils selon l'OSDH, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, une centaine selon les autorités gouvernementales.

Une vague d'attentats suicides aussitôt revendiquée par le groupe Etat Islamique a frappé, tôt dans la journée, plusieurs points de la province de Soueida, dont le marché de la ville principale. Des villages du nord de la région ont été attaqués par des groupes de jihadistes. Selon des observateurs, de nombreux civils ont été retrouvés exécutés dans leur maison.

Si les chiffres se confirment, ce serait la journée la plus sanglante depuis le début de la guerre en 2011.