DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violente réplique du séisme à Lombok

Vous lisez:

Violente réplique du séisme à Lombok

Violente réplique du séisme à Lombok
@ Copyright :
REUTERS/Beawiharta
Taille du texte Aa Aa

A l'aéroport de Bali, la panique s'est immédiatement emparée des voyageurs. Tous ont reconnu les signes d'un nouveau séisme alors que l'île indonésienne de Lombok a été frappée ce jeudi par une violente réplique de magnitude 5,9.

Depuis le terrible tremblement de terre il y a quatre jours, les répliques se sont enchaînées mais celle ci est la plus puissante. Elle aurait causé d'autres dégâts très importants alors que de nombreux rescapés ont dû fuir les abris de fortune dans lesquels ils se trouvaient.

Le séisme de dimanche, de magnitude 6,9, a déjà fait au moins 319 morts selon les autorités locales, un bilan quasi deux fois plus élevé que le précédent. Au moins 1400 personnes ont été gravement blessées et quelque 156 000 Indonésiens ont été déplacés.

Le nord de l'île a été littéralement ravagée par le tremblement de terre, plusieurs villages sont détruits et les équipes de secours n'ont pas encore pu atteindre toutes les zones touchées. Le bilan des victimes devrait donc sans aucun doute s'alourdir.

"Nous attendons toujours des retours sur la situation dans certaines des zones les plus affectées dans le nord de l'île, mais il est déjà clair que le séisme de dimanche a été particulièrement destructeur", a déclaré le directeur de l'équipe de la Croix-Rouge à Lombok, Christopher Rassi, dans un communiqué. "Mercredi, je suis allé dans des villages qui étaient complètement détruits", a-t-il ajouté.

Des dizaines de milliers de maisons, entreprises et mosquées ont été frappées par le séisme survenu dimanche pendant la prière du soir dans l'archipel d'Asie du Sud-Est, pays musulman le plus peuplé au monde.

Les autorités appellent à l'aide international pour pallier le manque de personnel médical et "d'aide à long terme". L'île de Lombok a cruellement besoin de victuailles et de médicaments.