DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tragédie en Italie : un viaduc s'effondre à Gênes, au moins 30 morts

Vous lisez :

Tragédie en Italie : un viaduc s'effondre à Gênes, au moins 30 morts

Tragédie en Italie : un viaduc s'effondre à Gênes, au moins 30 morts
Taille du texte Aa Aa

La catastrophe qui s'est produite ce mardi à Gênes, la capitale de la Ligurie dans le nord de l'Italie, prend une ampleur de plus en plus dramatique. Une portion de plusieurs dizaines de mètres d'un viaduc autoroutier s'est écroulée autour de midi dans le grand port italien. Des voitures qui roulaient sur ce pont, nommé Morandi, sur l'autoroute A10, sont tombées dans le vide.

Des médias italiens indiquent qu'une vingtaine de véhicules auraient fait le terrible grand saut d'une cinquantaine de mètres. Le bilan des victimes ne cesse de grimper : le tout dernier, donné par le ministère italien de l'Intérieur, fait état d'au moins 30 morts et de beaucoup de blessés graves.

L'une des premières vidéos tournée sur place montre l'étendue des dégâts au sol :

Une vidéo filmée par les pompiers italiens depuis un hélicoptère juste après l'accident :

Des secours et au moins 200 pompiers, notamment des équipes avec des chiens pour rechercher des survivants, s'activent sur place au milieu des gravats et des carcasses de véhicules. Le pont s'est effondré en partie sur des voies ferrées en contrebas et sur le parking d'une usine produisant de l'énergie. Un peu de chance dans le malheur : l'entreprise était presque vide en cette veille du 15 août, qui est un jour férié en Italie.

Déjà une polémique liée à des travaux sur le pont

Des travaux de consolidation de la base du viaduc étaient en cours, et la polémique bat déjà son plein sur les responsabilités à tout niveau. "Les travaux et l'état du viaduc faisaient l'objet d'activités constantes d'observation et de vigilance, a communiqué la Société italienne des autoroutes. Les causes de l'écroulement feront l'objet d'analyses approfondies dès qu'il sera possible d'accéder en toute sécurité aux lieux".

Le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, a réagi fermement en s'engageant à "aller au bout pour déterminer les responsabilités d'un désastre inacceptable parce que ce n'est pas possible de travailler et mourir comme ça en 2018". "Ce pont, a-t-il ajouté, je suis passé dessus des centaines de fois, mais désormais je ferai tout pour avoir les noms des responsables passés et présents. Il est inacceptable de mourir comme ça en Italie".

Sur le compte Twitter des pompiers italiens, on voit clairement la rupture du pont :

Une photographie (ci-dessous) digne d'un film catastrophe : le chauffeur de ce camion vert a vu de très près sa fin arriver...

Le président français Emmanuel Macron a écrit son soutien au peuple italien sur Twitter :

Le viaduc Morandi, qui fait 1 182 mètres de longueur, a été construit à partir de 1963 et inauguré en 1967. Des travaux de rénovation de l'ouvrage ont été effectués en 2016. L'autoroute A10, sur laquelle il se trouve, est jalonnée d'autres ponts et tunnels car le relief est accidenté dans la région; elle va de Gênes jusqu'à Vintimille, à la frontière avec la France.

A titre de comparaison, voici ci-dessous le viaduc avant et après la catastrophe :