DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: marée basse et nouvelle vague

Vous lisez:

Espagne: marée basse et nouvelle vague

Espagne: marée basse et nouvelle vague
Taille du texte Aa Aa

Cet été, le Championnat d'Espagne a donné l'impression d'un exode de ses talents avec les départs de Cristiano Ronaldo ou Andrés Iniesta. Mais une nouvelle génération est arrivée, bien décidée à tout emporter dans le sillage du champion du monde français Thomas Lemar.

- Lemar s'embarque avec l'Atlético -

(De l'AS Monaco à l'Atlético Madrid pour 75 M EUR)

Il symbolise l'ambition nouvelle des "Colchoneros": à deux semaines de la fin du mercato, Thomas Lemar (22 ans) est pour l'instant la recrue la plus onéreuse débarquée en Liga à l'intersaison... Ce qui souligne la montée en gamme de l'"Atleti". Après avoir conservé son gardien (Oblak) et son buteur (Griezmann), l'équipe de Diego Simeone vise ouvertement le seul titre qui manque au palmarès du club, la Ligue des champions, dont la finale se tiendra début juin dans son stade Metropolitano. "Je vais donner tout ce qui m'est possible pour aller le plus loin et gagner cette Ligue des champions", a résumé Lemar, figure de proue d'un mercato XXL avec également Gelson Martins, Nikola Kalinic ou Rodrigo Hernandez.

- Vinicius, un tourbillon au Real -

(De Flamengo au Real Madrid pour 45 M EUR, versés en 2017)

Désormais orphelin de Cristiano Ronaldo, son meilleur buteur historique parti à la Juventus pour plus de 100 M EUR, le Real s'en remet à ses autres attaquants (Bale, Benzema, Asensio) en espérant mieux répartir le poids de la finition. Côté frisson, le stade Santiago-Bernabeu espère beaucoup d'un jeune Brésilien âgé de seulement 18 ans, pour lequel le Real a cassé sa tirelire l'an dernier: Vinicius Jr. Le tourbillonnant ailier a été laissé un an à Flamengo, son club formateur, mais le voilà débarqué à Madrid en suscitant beaucoup de curiosité. En attendant peut-être que le Real s'agite en fin de mercato...

- Malcom, quand le Barça navigue à vue -

(De Bordeaux au FC Barcelone pour 41 M EUR)

Tout semblait ficelé avec l'AS Rome et puis l'intérêt soudain du Barça a fait changer de destination le jeune Malcom (21 ans), chipé in extremis par les Catalans qui semblent avoir saisi une belle opportunité de marché. Les arrivées d'Arturo Vidal et Clément Lenglet sont dans la même veine d'achats malins, tandis que le milieu créatif Arthur doit assumer le lourd héritage d'Iniesta. En parallèle, le directeur sportif Eric Abidal a bien dégraissé l'effectif du club catalan, resté très sage cet été après avoir dépensé la saison dernière près de 300 M EUR pour Ousmane Dembélé et Philippe Coutinho.

- Courtois, recrue dans les remous -

(De Chelsea au Real Madrid pour 35 M EUR)

Passé par l'Atlético, Thibaut Courtois rêvait de revenir à Madrid où vivent ses deux enfants. C'est chose faite et cela fait le bonheur de Kepa Arrizabalaga (Bilbao), son successeur à Chelsea pour 80 M EUR, un record pour un gardien. L'arrivée de Courtois (26 ans) au Real a néanmoins fait polémique auprès des supporters de l'Atlético, agacés de le voir rejoindre l'ennemi merengue, et auprès de ceux de la "Maison blanche", qui apprécient le portier costaricien Keylor Navas. Ce dernier, qui a survécu à la concurrence d'Iker Casillas, se retrouve à nouveau menacé par le Belge, élu meilleur gardien du Mondial. Le nouvel entraîneur merengue Julen Lopetegui a tenté de désamorcer toute polémique: "Ce n'est pas un problème, ce sont deux magnifiques solutions."

- Gameiro-Batshuayi, reprendre le large -

(De l'Atlético à Valence pour 16 M EUR, de Chelsea à Valence en prêt)

Qualifié pour la C1 cette saison, Valence a lui aussi recruté astucieux en attirant deux attaquants de renom pour une somme relativement modique: le Français Kevin Gameiro et le Belge Michy Batshuayi. Le duo a grand besoin de se relancer après une saison mitigée et il sera alimenté par une autre bonne pioche, l'ailier russe Denis Cheryshev, auteur de 4 buts au Mondial (comme Ronaldo ou Griezmann). De quoi avoir le vent en poupe ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.