EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La politique internationale de Donald Trump : sanctions toujours

La politique internationale de Donald Trump : sanctions toujours
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans une interview accordée aux journalistes de Reuters, le président américain a défendu ses sanctions contre la Chine, la Turquie, la Russie et l'Iran. Il a aussi loué son "amitié" avec le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un.

PUBLICITÉ

Quand Donald Trump explique sa politique internationale aux journalistes de Reuters, en résumé cela donne ceci : les Etats-Unis ne reviendront sur aucune des sanctions économiques américaines. 

Il ne s'est fixé aucune limite dans le temps pour régler le contentieux commercial qui l'oppose à la Chine qu'il accuse toujours de manipuler ses devises, tout comme les pays de la zone euro souligne-t-il. 

Contre la Turquie, il n'y aura aucune concession tant qu'Ankara ne libérera pas le pasteur américain accusé de terrorisme et Trump de louer l'homme innocent et le grand chrétien que serait Andrew Brunson...

Contre la Russie, Trump n'envisage pas de levée de sanctions, sauf si Poutine fait quelque chose de bon pour les Américains...

Contre l'Iran, il a simplement expliqué que si Rohani veut le rencontrer, cela se fera, mais il n'a pas demandé de rencontre... 

Quant à la Corée du Nord, le président américain a loué la grande alchimie qui s'est créée entre lui et Kim Jong-Un, tout en se vantant une fois encore d'avoir fait plus en trois mois sur ce dossier que ses prédécesseurs en 30 ans...

"Je l'aime bien, il m'aime bien... J'ai de très bonnes relations personnelles avec le président Kim, je pense que c'est ce qui fait tenir les choses".

_"J'ai stoppé les essais nucléaires, j'ai stoppé les essais de missile. Le Japon est emballé. Que va-t-il se passer ? Qui sait ? Nous verrons."  _

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les États-Unis menacent à nouveau la Turquie de sanctions

Sanctions américaines : Moscou s'inquiète et met en garde Washington

Sanctions économiques contre l'Iran : Trump agace l'Union Européenne