DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les familles grecques épuisées par huit ans d'austérité

Vous lisez :

Les familles grecques épuisées par huit ans d'austérité

Les familles grecques épuisées par huit ans d'austérité
@ Copyright :
REUTERS/Alkis Konstantinidis
Taille du texte Aa Aa

A l'image de nombreuses familles grecques, Giorgos, son petit-garçon et sa compagne ont dû se battre durant ces huit années d'austérité.

Au moment de la mise sous tutelle de son pays en 2010 , le jeune père de famille travaillait en tant que comptable pour une grande entreprise alimentaire.

"Durant les années qui ont suivi le début de l'austérité, on a changé mon contrat trois fois, mon salaire a été réduit de plus en plus et finalement je me suis fait virer. Par la suite, il m’a été très difficile de trouver un emploi malgré mon CV et mon expérience antérieure. J'ai trouvé un travail il y a seulement un mois", raconte Giorgos Andrianopoulos.

Vana, la compagne de Giorgos, a de son côté eu plus de chance et a pu conserver son emploi malgré les licenciements. Mais avec un seul salaire, la famille a dû s'adapter.

"Nous avons commencé à avoir des rêves différents. Nous étions habitués à autre chose et nous avons dû apprendre à nous limiter. Nous étions sous pression. Mais quand il y a de la famille et de l'amour, on se serre les coudes, souligne Vana Roussoy. On devait se contenter d'acheter le strict minumum quand on faisait les courses au supermarché. Du lait, du fromage, un peu de jambon et c'est tout."

Vana et Giorgos espèrent désormais retrouver un plus grand confort de vie mais restent prudents pour l'avenir. Le gouvernement grec a annoncé que les réformes, notamment celle de la baisse des retraites, se poursuivraient.