DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des jardins publics sans tabac à Paris

Vous lisez :

Des jardins publics sans tabac à Paris

Des jardins publics sans tabac à Paris
Taille du texte Aa Aa

Paris, ville sans tabac ? Ce n'est pas encore pour tout de suite. Mais dans certains jardins publics, c'est déjà d'actualité.

Au Square des Batignolles, comme dans cinq autres parcs de la capitale, une expérimentation est en cours depuis le mois dernier.

La cigarette y est interdite, même si les contrevenants n'encourent aucune sanction.

Geoffroy Boulard est le maire du XVIIe arrondissement : "C'est aussi responsabiliser peut-être un petit peu plus les fumeurs sans forcément être moralisateur puisqu'on leur donne la possibilité de le faire, on ne les sanctionne pas. Leur liberté n'est pas altérée."

Cette expérimentation doit durer quatre mois, après quoi le Conseil de Paris décidera, peut-être, d'imiter Strasbourg, première grande ville de France à avoir banni le tabac de ses parcs publics.

Limiter le tabagisme passif et préserver la propreté des espaces verts : voilà les objectifs affichés de cette mesure, qui ne fait pas l'unanimité.

Nadia, nourrice : "Il y a la fumée, il y a les mégots par terre et les gamins qui vont ramasser ça. Après, ils mettent ça dans la bouche en sachant qu'il y a quand même des choses qui ne sont pas bien du tout dans le tabac !"

Sam, fumeur : "Si les gens fument devant les enfants, ça peut être dérangeant peut-être. Je ne sais pas, je pense que je ne dérange personne ici. Je n'ai même pas jeté mon mégot par terre."

La loi est déjà très claire à ce sujet : fumer à proximité d'une aire de jeux pour enfants peut vous en coûter 38 euros, et jeter votre mégot sur la voie publique est passible d'une amende de 68 euros.