PUBLICITÉ

Disparition de Chicha, symbole des Grands-mères de la place de mai

Disparition de Chicha, symbole des Grands-mères de la place de mai
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Elle était un symbole de la lutte pour les droits de l'homme en Argentine.

PUBLICITÉ

"Chicha" était un symbole de la lutte pour les droits de l'homme en Argentine. C'était l'une des fondatrices des Grands-mères de la place de Mai. Elle est morte dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 95 ans. 

María Isabel Chorobik de Mariani a présidé cette ONG de 1977 à 1989. Elle n'aura jamais revu sa petite fille Clara Anahi "volée" à l'âge de 3 mois, alors que ses parents, opposés à la junte militaire, avaient été assassinés. 

Chicha tentait de retrouver près de 500 enfants enlevés par des militaires pendant la dictature en Argentine (1976-1983). Plus d'une centaine ont été identifiés depuis la fondation des Grands-mères de la place de Mai.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Argentine : mandat d'arrêt contre la présidente des Mères de la place de mai

Argentine : Clara n'était pas la petite-fille de la grand-mère de la place de Mai

Un test ADN dément tout lien entre Clara et l'une des Grands-Mères de la Place de mai en Argentine