DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La visite du pape divise l'Irlande

Vous lisez :

La visite du pape divise l'Irlande

La visite du pape divise l'Irlande
Taille du texte Aa Aa

Le pape François arrive ce week-end en Irlande où il est attendu en premier lieu sur le dossier des abus du clergé.

Depuis 2002, 14 500 Irlandais se sont déclarées victimes d'abus sexuels commis par des prêtres.

Aux yeux du premier ministre irlandais, "la lettre au peuple de Dieu" diffusée par François lundi dernier ne suffit pas.

Leo Varadkar, premier ministre d'Irlande : "Je pense qu'ils doivent faire plus. Je pense que les paroles du Pape François dans le pass, et aussi dans sa lettre de cette semaine, étaient les bienvenues, mais comme c'est le cas pour tous ceux qui occupent un poste de responsabilité, les paroles doivent annoncer des actes."

Les victimes des prêtres pédophiles critiquent l'inaction du Vatican, Marie Collins est l'une d'entre elles.

Marie Collins, victime d'abus du clergé : "Je pense qu'il y a beaucoup de catholiques ici qui ne font qui n'en peuvent plus d'attendre que cette question soit traitée correctement. Je pense que si ce n'est pas traité correctement très bientôt, des gens vont perdre espoir et prendre leur distance."

Face aux critiques, le Vatican invite les Irlandais à ne pas exagérer leurs attentes quant aux éventuelles annonces du pape François qui devrait discrètement rencontrer des victimes d'abus sexuels lors de sa visite.

Le voyage du pape doit s'achever dimanche par une messe géante à Dublin par une messe géante où quelques 500 000 fidèles sont attendus.