DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les cultures de la paix au Soudan du sud

Vous lisez :

Les cultures de la paix au Soudan du sud

Les cultures de la paix au Soudan du sud
Taille du texte Aa Aa

L'agriculture pour contribuer à reconstruire un pays dévasté par la guerre et la famine depuis près de cinq ans.

À Bor, au Soudan du Sud, des jeunes apprennent à produire des cultures à haut rendement, au sein de la ferme de Hanbit.

Sur une parcelle, ils viennent récolter les premiers fruits de leur travail. Une formation de trois mois dispensée dans un centre soutenu par les soldats de la paix coréens, et qui permettra bientôt à ces apprentis de gérer leur propre exploitation.

"C'est quelque chose d'extraordinaire", souligne Peter Mathiei, apprenti, "car les connaissances que nous avons acquises ici, nous allons les mettre en pratique là-bas, dans la communauté. Quand nous aurons obtenu nos diplômes ici, nous entamerons la culture dans nos fermes, nous bêcherons et nous cultiverons nos récoltes, et si nous vendons ces cultures, nous aurons de l'argent, et c'est du travail indépendant. "

Sur ces terres, chacun apprend à cultiver des concombres, du maïs, ou encore du céleri, mais aussi à monter des serres, et à utiliser des techniques d'irrigation pour stocker et utiliser l'eau de pluie.

"On peut voir que les communautés travaillent maintenant ensemble", explique Manyok Abraham, formateur. "C'est le signe que le fait de travailler ensemble par le biais de l'agriculture peut éliminer les conflits et la faim en même temps ".

Cette année, les deux tiers de la population du pays est restée tributaire des programmes d'aide alimentaire pour subvenir à ses besoins.