DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mercato: ailleurs en Europe, un été plus calme... à part Cristiano Ronaldo

Vous lisez:

Mercato: ailleurs en Europe, un été plus calme... à part Cristiano Ronaldo

Mercato: ailleurs en Europe, un été plus calme... à part Cristiano Ronaldo
Taille du texte Aa Aa

En dehors de l'arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin et des renforts achetés par Liverpool, le mercato estival a été moins spectaculaire qu'il y a un an, quand Neymar et Kylian Mbappé avaient rejoint le PSG pour plus de 400 M EUR.

ITALIE - La sensation CR7

Pour attirer le quintuple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo, le club turinois a dépensé plus de 100 millions d'euros et a dû lui faire de l'espace. Gonzalo Higuain a donc été envoyé à l'AC Milan, dans le cadre d'une opération complexe qui a vu Leonardo Bonucci quitter les Rossoneri pour retourner à la Juve et le jeune et prometteur Mattia Caldara (24 ans) faire le chemin inverse.

L'Inter Milan, qui retrouve la Ligue des champions, a été considérablement renforcée avec Radja Nainggolan (24 millions d'euros et deux joueurs cédés à l'AS Rome), le défenseur central Stefan De Vrij, le latéral Sime Vrsaljko ou les attaquants Matteo Politano et Keita Baldé, prêté avec option d'achat par Monaco.

La Roma a de son côté attiré un champion du monde, en la personne de Steven Nzonzi, venu de Séville, où il sera remplacé par Maxime Gonalons, qui a fait la route dans l'autre sens. Le club giallorosso a également convaincu Javier Pastore et l'espoir Justin Kluivert, fils de l'ancien grand attaquant néerlandais Patrick.

ESPAGNE - L'"Atleti" grand gagnant ?

En Espagne, les principaux clubs ont recruté malin et à bas coût, à l'image du FC Barcelone et du Real Madrid, à l'affût de belles opportunités ou de valeurs sûres. Côté blaugrana, le Brésilien Malcom a été chipé à l'AS Rome, et Arturo Vidal et Clément Lenglet ont renforcé les champions d'Espagne en titre.

Au Real, malgré la perte de CR7, aucune folie pour, selon la presse, garder un trésor de guerre permettant de viser un Neymar ou un Kylian Mbappé en 2019. Sont arrivés le gardien Thibaut Courtois, le latéral Alvaro Odriozola et l'avant-centre Mariano Diaz, racheté à Lyon au nez et à la barbe du Séville FC en vertu d'un droit de priorité.

Finalement, les recrutements les plus clinquants ont peut-être été ceux de l'Atlético Madrid et de Valence, autres clubs espagnols engagés en C1. Les "Colchoneros" ont frappé fort en conservant leurs cadres (Griezmann, Oblak, Diego Costa...) et en attirant le champion du monde français Thomas Lemar (75 M EUR), recrue la plus onéreuse de l'été en Liga. A Valence aussi, le recrutement est alléchant: Kevin Gameiro, Michy Batshuayi, Goncalo Guedes, Daniel Wass, Denis Cheryshev...

ALLEMAGNE - Peu de vagues

Le Belge Axel Witsel, qui évoluait en Chine à TJ Quanjian, est de retour en Europe pour aider un Borussia Dortmund en phase de reconstruction. Son exposition au Mondial avec les Diables Rouges a créé une attente. De même que les 20 millions d'euros dépensés par Dortmund pour l'acquérir.

L'international espagnol du FC Barcelone Paco Alcacer a été prêté pour une saison au Borussia Dortmund, avec option d'achat. Plus sélectionné en Espagne depuis 2016, il a l'opportunité de se faire une place - et un nom - au poste d'avant-centre, vacant depuis les départs d'Aubameyang en janvier puis de Batshuayi cet été.

Une fois n'est pas coutume, le Bayern Munich a laissé partir un international allemand vers un autre club de la Bundesliga. Pour 16 millions, Schalke a acquis Sebastian Rudy, qui n'a jamais été un cadre de l'équipe mais dont la rigueur et la solidité sont toujours les bienvenues.

ANGLETERRE - Fermeture pénalisante

La décision d'avancer la date limite des transferts (au 9 août) pour la première fois - alors que l'Europe a encore jusqu'au 31 août pour faire ses courses, alliée à la Coupe du monde - a mis les clubs anglais dans l'embarras.

Dans sa quête d'un premier titre de champion depuis 29 ans, Liverpool n'a pas seulement été celui qui a le plus dépensé, il a aussi réussi à améliorer des secteurs clés de l'équipe de Jürgen Klopp. Deux erreurs calamiteuses de Loris Karius lors de la défaite en finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid en mai ont mis en évidence la nécessité d'un renfort dans la cage. Alisson Becker (Roma) a été recruté pour 72,5 millions d'euros, ce qui en fait le gardien le plus cher de l'histoire.

Fabinho et Naby Keita ajouteront du dynamisme et de la profondeur au milieu de terrain, tandis que Xherdan Shaqiri offre un meilleur soutien aux trois prolifiques attaquants Sadio Mané, Roberto Firmino et Mohamed Salah.

Manchester City a signé seulement Riyad Mahrez, pas parti pour être titulaire mais qui a quand même coûté 68 millions d'euros au club de Pep Guardiola. A Manchester United, José Mourinho fait la grimace, rabâchant qu'il n'a pas eu les joueurs qu'il voulait et compilant les revers.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.