DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Européennes : Macron et Merkel scellent leur alliance à Marseille

Vous lisez :

Européennes : Macron et Merkel scellent leur alliance à Marseille

Européennes : Macron et Merkel scellent leur alliance à Marseille
Taille du texte Aa Aa

A l'approche des élections européennes de mai prochain, c'est sous le soleil de Marseille qu'Emmanuel Macron a reçu ce vendredi la chancelière allemande Angela Merkel, dans le but de seller une alliance "progressiste" chère à Paris.

Marseille, symbole du brassage des peuples d'Europe et d'Afrique, n'a pas été choisie par hasard :

"Nous pourrons ensemble préparer la mise en œuvre de l'agenda que nous avons conçu en juin dernier à Meseberg, mais aussi préparer le terrain sur les sujets relatifs aux grands défis du moment, que sont les sujets migratoires", a déclaré Emmanuel Macron sur la parvis du Palais du Pharo et sa vue magnifique sur le Vieux Port.

"La ville de Marseille les connaît très bien, comme le reste de la Méditerranée qui est au cœur de nos politiques européennes et que nous voulons considérer comme une chance et non une chance ou une route de nécessité", a-t-il ajouté.

"Nous aurons des élections européennes dans quelques mois, mais nous voulons encore réaliser beaucoup de choses d'ici là. Cela inclut le développement de l'union économique et monétaire européenne, l'union bancaire mais aussi le renforcement de la zone euro ainsi que les questions de migration et, comme vous l’avez déjà dit, Marseille est un endroit approprié pour cela. L’Allemagne et la France ont la même façon d’aborder les problèmes ici", a poursuivi la chancelière.

Les dirigeants devaient aussi s'accorder sur la défense commune, le Brexit ou l'avenir de la zone euro. Sur ces sujets, Emmanuel Macron, qui sort d'une tournée européenne de sept semaines, se voit en meneur d'un bloc qu'il oppose à celui des nationalistes de Hongrie, d'Autriche et d'Italie.