DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2026: Sapporo reporte sa candidature à 2030 en raison du séisme

Vous lisez:

JO-2026: Sapporo reporte sa candidature à 2030 en raison du séisme

JO-2026: Sapporo reporte sa candidature à 2030 en raison du séisme
Taille du texte Aa Aa

La ville japonaise de Sapporo ne sera pas candidate pour les JO d'hiver de 2026, mais pour ceux de 2030, en raison des énormes dégâts provoqués par le récent séisme survenu sur l'île d'Hokkaido où 44 personnes ont péri, a annoncé lundi le Comité internationnal olympique (CIO).

"2030 serait une date préférable pour accueillir les Jeux", avait déclaré la semaine dernière Akihiro Okumura, le porte-parole de la candidature de la ville.

Le CIO a confirmé ce changement après une réunion ce lundi à Lausanne avec les représentants du Comité olympique japonais et de la ville de Sapporo.

"Le Comité olympique japonais et le CIO ont convenu que Sapporo ne figurerait pas sur la liste des villes candidates pour les JO d'hiver de 2026 et que le travail déjà engagé se poursuiverait en vue de ceux de 2030", a expliqué le CIO dans un communiqué.

"Le CIO comprend qu'après le séisme dans la région la priorité est à la reconstruction morale et matérielle, mais il a beaucoup apprécié la persistance d’un engagement fort de la ville en tant que futur hôte des Jeux Olympiques d’hiver", poursuit le Comité. "La ville de Sapporo et le Comité japonais ont bien insisté sur leur fort intérêt pour la candidature de 2030", ajoute le CIO.

Il reste donc quatre villes postulantes: Calgary (Canada), Erzurum (Turquie), Stockholm et un trio italien Milan/Turin/Cortina d'Ampezzo.

Début octobre, la session du CIO, réunie à Buenos-Aires, "invitera, sur recommandation de la commission exécutive, un certain nombre de villes intéressées" à officiellement devenir "candidates".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.