DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres : pas d'exode massif des emplois du secteur financier

Vous lisez:

Londres : pas d'exode massif des emplois du secteur financier

Londres : pas d'exode massif des emplois du secteur financier
Taille du texte Aa Aa

Le sauve qui peut annoncé du monde de la finance en dehors du Royaume-Uni pour cause de Brexit n'a pas eu lieu.

Près de six mois avant la date du divorce avec l'Union européenne (29 mars 2019), seuls 630 emplois du secteur financier ont été déplacés ou créés à l'étranger assure l'agence de presse Reuters dans une étude. Un chiffre bien inférieur à ce que les banques avaient affirmé juste après le vote surprise.

Mais en cas de Brexit "dur", les institutions financières du Royaume-Uni pourraient déplacer jusqu'à 5800 emplois affirme Reuters, c'est 500 de plus que lors de la dernière enquête en mars dernier mais plus d'entreprises ont répondu cette fois-ci.

97 des entreprises qui ont répondu à cette étude ont déclaré qu'elles devraient déplacer leur personnel ou restructurer leurs activités à cause du Brexit, seules 63 d'entre elles ont donné des chiffres précis.

Avec ou sans Brexit, les résultats de cette étude suggèrent que Londres conservera très probablement son statut de plus grand centre financier international au monde.

Avec Reuters