DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ryder Cup: la spectatrice blessée par une balle a perdu la vue de l'oeil droit

Vous lisez:

Ryder Cup: la spectatrice blessée par une balle a perdu la vue de l'oeil droit

Ryder Cup: la spectatrice blessée par une balle a perdu la vue de l'oeil droit
Taille du texte Aa Aa

La spectatrice blessée par une balle de golf envoyée par l'Américain Brooks Koepka, vendredi matin lors d'un match de double de la Ryder Cup, à Saint-Quentin-en-Yvelines, a perdu la vue de l'oeil droit et s'apprête à porter plainte, a-t-elle annoncé à l'AFP lundi soir.

"Le scanner a confirmé (vendredi) une fracture de l'orbite droit et une explosion du globe oculaire" qui toutefois a pu être "recousu" par les chirurgiens. Mais ils m'ont dit que j'avais perdu la vue à cet oeil, ce qui vient de m'être confirmé aujourd'hui", a déclaré à l'AFP Corine Remande, 49 ans, rencontrée lundi soir à sa sortie de l'hôpital lyonnais de la Croix-Rousse.

"Dans le meilleur des cas, on lui a dit qu'elle pourrait voir des formes lorsque l'oedème sera résorbé d'ici un mois", a précisé son mari Raphaël.

Venu spécialement en France pour la Ryder Cup, ce couple d'expatriés en Egypte, "mordu de golf", se dit "en colère" contre les organisateurs de cette compétition qui oppose les meilleurs joueurs européens et américains. Ils "n'ont pas cherché à rencontrer (Mme Remande) pour prendre des nouvelles" et "font durer les choses pour établir la déclaration d'accident".

"Très clairement, il y a une responsabilité des organisateurs", souligne posément Mme Remande. Elle dénonce le fait que "le commissaire de parcours n'ait pas crié d'avertissement en voyant que la balle du joueur partait dans le public".

Le couple a joint leur avocate pour porter plainte mardi.

"Je veux surtout une bonne prise en charge médicale pour éviter le risque infectieux", dit-elle. Mais son "objectif" est aussi "d'améliorer la sécurité sur les parcours de golf car il n'y a pas que le spectacle".

Contactée par mail par l'AFP, le Tour européen PGA a répondu qu'il allait "enquêter" sur l'incident, ce qui "prendrait quelque temps".

"C'est arrivé tellement vite, je n'ai pas senti la douleur sur le coup, je n'ai pas eu l'impression d'avoir reçu la balle dans l'oeil et puis j'ai senti le sang qui commençait à couler", a raconté Mme Remande.

Elle dit avoir "apprécié le geste du golfeur" Brooks Koepka accouru sur place pour s'excuser. "J'ai positivé avec lui pour qu'il reste dans sa concentration", souligne-t-elle. "Mais une fois évacuée, ça a été silence radio des organisateurs".

L'accident s'est produit vendredi vers 9H30, sur le trou N.6 du parcours de l'Albatros. Alors que l'Américain Brooks Koepka, vainqueur de l'US Open et du Championnat PGA cette année, envoyait son drive, le coup du départ est parti très à gauche du fairway, parmi la foule.

Prise en charge par les secouristes, la victime a été ensuite transférée en fin de matinée aux urgences du centre hospitalier d'ophtalmologie des Quinze-Vingts à Paris. Elle a ensuite été conduite à Lyon où demeurent ses parents car elle n'est plus autorisée à prendre l'avion pour rentrer en Egypte.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.