DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NHL: "La pilule a été dure à avaler", selon Bellemare

Vous lisez:

NHL: "La pilule a été dure à avaler", selon Bellemare

NHL: "La pilule a été dure à avaler", selon Bellemare
Taille du texte Aa Aa

Pierre-Edouard Bellemare est passé en juin dernier tout près d'un incroyable sacre avec les Vegas Golden Knights, dès leur première saison en Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL): "La pilule a été dure à avaler", a reconnu l'ailier français avant le coup d'envoi mercredi de la saison 2018-19.

QUESTION: Comment avez-vous digéré la défaite en finale de la Coupe Stanley contre les Washington Capitals (4-1)?

REPONSE: "La pilule a été dure à avaler. Les trois premières semaines, c'était impossible de voir le positif. Tu arrives tellement proche du sommet, c'est forcément pas facile de tomber de si haut (...) Ce qui a été un peu difficile à avaler, c'est qu'on n'a jamais joué notre jeu et qu'on n'a jamais montré notre visage durant cette finale. Après, tu te rends compte qu'on a réalisé une saison incroyable, qu'on a collectionné les records dans tous les sens et que cela ne se reproduira plus jamais dans ta vie (...) Ce qui m'a aidé à tourner la page, c'est que j'ai passé une semaine à Las Vegas, une semaine en Suède (le pays de son épouse, NDLR) et une semaine en France: tout le monde était impressionné par notre saison et ressortait des points positifs différents".

Q: L'équipe est-elle animée par un esprit de revanche ?

R: "Cela va être un moteur, cela va faire grandir l'équipe, on sait ce qu'il ne faut pas faire, mais on en a vite parlé lors de la première réunion pour la reprise et depuis on n'en parle plus. Nous avons beaucoup de caractère, tout le monde adhère au système de jeu, nous sommes très rapides offensivement. On a surtout un gardien de but (Marc-André Fleury, NDLR) incroyable. Notre équipe peut concurrencer les meilleures équipes de la Ligue, c'est sûr et certain. Mais il y a moins d'équipes qui nous prendront à la rigolade, ce sera plus compliqué, car beaucoup ne nous prenaient pas au sérieux. Quand tu as un groupe de 23 mecs qui jouent pour l'équipe, même s'ils sont peut-être moins talentueux, c'est bien mieux que d'avoir quatre-cinq stars qui jouent vraiment bien et les autres qui suivent comme ils peuvent".

Q: Comme la saison dernière, l'objectif est d'abord la qualification pour les play-offs...

R: "Oui, cela n'a pas changé, c'est compliqué de parler des play-offs et de la Coupe Stanley maintenant, c'est trop tôt pour voir qui seront les équipes qui peuvent viser le titre. Ce qui n'a pas non plus changé, c'est l'enthousiasme de la population de Las Vegas pour son équipe: on a joué un de nos matches de préparation devant 17.800 personnes, les gens sont vraiment fiers d'avoir leur équipe, il sont impatients".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.