DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Brief from Brussels: aide aux migrants et sanctions

Vous lisez:

The Brief from Brussels: aide aux migrants et sanctions

Video de Salam Aldeen
@ Copyright :
Salam Aldeen
Taille du texte Aa Aa

Une embarcation remplie de migrants, qui prend l'eau, et une équipe qui vient à son secours... voici ce que l'on peut voir sur une vidéo de Salam Aldeen, fondateur de l'ONG Team Humanity. Ce Danois a utilisé ces images devant les tribunaux pour prouver son innocence. En 2016, il a été arrêté par les autorités grecques et accusé de trafic d'être humains.

Selon Salam Aldeen, agir était pourtant une nécessité. "Au depart, les garde-côtes ne pouvaient pas tout gérer. Il y avait tellement de bateaux qui arrivaient... 100-200 chaque jour", confie-t-il. "Sur place, les volontaires ont voulu aider. S'ils n'avaient pas été là, je ne sais pas à quoi cette crise aurait ressemblé. Ca aurait été l'enfer".

Comme lui, ONG et simples particuliers craignent des sanctions suite à leurs actions. Il faut dire qu'en Europe, aider un illégal à entrer sur le territoire ou le loger est punissable. Seule exception possible: la cause humanitaire... mais elle ne s'applique pas dans tous les pays de l'Union.

En conséquence, certains députés européens réclament aujourd'hui une harmonisation des léglislations et mettent la pression sur la Commission européenne.

Ce mardi matin encore, le maire d'un village italien a été arrêté, accusé d'aider l'immigration illégale. Son tort? Avoir fourni des logements à des migrants illégaux. Les députés européens dénoncent le manque de soutien aux autorités locales, pourtant en première ligne.

Montenegro

Le président du Monténégro a rappelé la volonté de son pays de rejoindre l'Union européenne. S'exprimant devant les deputés rassemblés à Strasbourg, il a assuré que le Monténégro est aujourd'hui en tête des pays candidats à l'adhésion.

Qui pour remplacer Jean-Claude Juncker?

L'ancien Premier minsitre finlandais Alex Stubb a annoncé sa candidature à la présidence de la commission européenne. Il devra encore sélectionné au sein du Parti populaire européen. Face à lui, il ne devrait y avoir qu'un seul candidat: Manfred Weber, leader du PPE au Parlement européen.

Pierre Moscovici reste ferme sur l'Italie

Le Commissaire aux affaires financières a continué à mettre la pression sur l'Italie au sujet de son budget. Il l'affirme: une zone euro et un euro forts sont dans l'interêt de l'Italie.