DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JOJ-2018: première olympique pour Buenos Aires, avec les Jeux de la jeunesse

Vous lisez:

JOJ-2018: première olympique pour Buenos Aires, avec les Jeux de la jeunesse

JOJ-2018: première olympique pour Buenos Aires, avec les Jeux de la jeunesse
Taille du texte Aa Aa

La jeunesse arrive en ville: Buenos Aires accueille à partir de samedi et pour la première fois les Jeux olympiques de la Jeunesse, une compétition qui rassemblera 4.000 athètes de 15 à 18 ans, et qui débutera samedi par une cérémonie d'ouverture inédite en ville.

Pour la première fois de l'histoire de l'olympisme, il y aura autant de sportives que de sportifs en compétition.

"C'est l'évènement sportif le plus important pour l'Argentine depuis le Mondial de 1978", s'enthousiasme le président du Comité olympique argentin Gerardo Werthein.

Pour la première fois, les JOJ d'été ont lieu ailleurs qu'en Asie, après une première édition à Singapour (2010) puis la suivante à Nankin (2014, Chine). En 2022, ils devraient se dérouler à Dakar.

Des JOJ d'hiver ont, eux, été organisés en Europe (Innsbrück 2012, Lillehammer 2016, avant Lausanne en 2020).

Les sportifs présents à Buenos Aires espèrent que les JOJ-2018 pourront être un tremplin pour Tokyo en 2020 et Paris en 2024. C'est le cas de la judoka colombienne Nikol Pencue, 17 ans, espoir de son pays en moins de 47 kg. "Mon rêve", dit-elle, "c'est de monter sur le podium ici et être à Tokyo en 2020".

- Laboratoire de nouvelles disciplines -

Des disciplines qui deviendront olympiques lors des JO de Tokyo-2020 sont expérimentées en Argentine, comme le BMX freestyle, l'escalade ou le karaté.

La première délégation, au nombre des participants, sera celle de l'Argentine (141) mais les favoris pour empocher le plus grand nombre de médailles seront les Chinois et les Russes, qui devancent après les deux premières éditions l'Ukraine, le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la France et l'Italie.

En 1936, 1940, 1956, 1960, 1968 et 2004, l'Argentine a postulé pour les Jeux. Mais dans ce pays dingue de football, les autres sports ont du mal à exister. Il y a une vingtaine de stades de plus de 30.000 places à Buenos Aires et ses environs mais seulement une poignée de pistes d'athlétisme aux normes internationales.

Les Argentins se passionnent pour les sports mécaniques et le pays sud-américain organise des épreuves du championnat du monde de rallye WRC, de MotoGP, en plus du Dakar qui a trouvé refuge en Argentine et dans les pays voisins.

Loin des fastes des JO, sans célébrités, les JOJ veulent faire revivre l'esprit olympique d'antan.

Ils seront gratuits pour les spectateurs. "Nous avons pensé ces Jeux pour que tout le monde puisse participer. Il n'était pas question de calculer combien les gens pourraient payer pour une entrée", a dit Gerardo Werthein, un millionnaire qui a passé 18 ans sur le circuit international de saut d'obstacles.

A Buenos Aires, on entend peu parler des JOJ, mais plus de 600.000 Argentins ont demandé un laisser-passer pour assister aux épreuves.

- Cérémonie d'ouverture en ville -

Alors que la cérémonie d'ouverture se déroule généralement dans un stade, elle aura lieu sur la principale avenue de la capitale argentine. Pour ne pas être élitiste, expliquent les organisateurs, qui auraient pu l'organiser dans les stades de football emblématiques comme le Monumental (stade de River Plate) ou celui de la Bombonera (Boca Juniors).

Les spectateurs pourront observer le défilé des 206 délégations, dont une de réfugiés.

Le village olympique a été construit dans une banlieue défavorisée de Buenos Aires, qui englobe le Parque Roca, où se jouent des rencontres de Coupe Davis, et non loin du circuit des frères Galvez qui accueillait jadis les grands prix de F1.

Alors que l'Argentine vit une crise économique, doublée d'une inflation incontrôlée, les 250 millions de dollars investis par les autorités dans l'organisation des Jeux, n'ont pas déclenché de polémique.

Après les Jeux, une partie des logements seront attribués à des habitants d'un bidonville, l'autre partie sera mise en vente.

Les invités d'honneur du CIO pour les JOJ sont les 13 enfants thaïlandais restés bloqués dans une grotte du 23 juin au 10 juillet, avant d'être secourus. Arrivés jeudi avec leurs parents, ils doivent disputer une rencontre de football à Buenos Aires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.