DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle au Brésil : le chômage en tête pour voter

Vous lisez:

Présidentielle au Brésil : le chômage en tête pour voter

Présidentielle au Brésil : le chômage en tête pour voter
Taille du texte Aa Aa

A l'aube de l'élection présidentielle au Brésil, entre controverses et scandales, force est de constater que c'est le chômage qui inquiète le plus le peuple brésilien.

Près de 13 millions de personnes sont sans emploi. Et un an après être sortie de la récession, la plus grande économie d'Amérique latine continue de se débattre. Le taux de chômage a oscillé entre 12 % et 14 % depuis 2016.

Sans perspective, beaucoup de Brésiliens ont dû se réinventer.

Après avoir perdu son emploi dans une entreprise alimentaire en mars, Alexander Costa ne voyait qu'une solution : créer sa propre structure pour vendre des repas pas chers près des plages de Rio de Janeiro.

"Je pouvais rester chez moi à chercher un travail, envoyer des CV, mais avec un marché du travail aussi mal en point, c'est très difficile, alors j'ai décidé de créer quelque chose de différent."

Le scénario qui se dessine pour cette présidentielle est celui d'un second tour, car l'électorat est divisé, polarisé. La tâche sera d'autant plus compliquée pour le futur président.

Selon l'analyste politique Pablo Braga, le rétablissement de la confiance dans l'économie du pays doit être une priorité :

"Le président aura un rôle très important consistant principalement à restaurer la confiance des investisseurs , et à résoudre les conflits pouvant exister entre les Etats, les municipalités et le gouvernement. "

Environ 140 millions d'électeurs sont appelés à voter ce dimanche pour élire le président du Brésil des quatre prochaines années.