DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : le candidat d'extrême droite creuse l'écart

Vous lisez:

Brésil : le candidat d'extrême droite creuse l'écart

Brésil : le candidat d'extrême droite creuse l'écart
Taille du texte Aa Aa

C'est l'élection la plus incertaine qu'ait connu le plus grand pays d'Amérique Latine. Alors à la veille du scrutin, les militants de tous bords continuaient de faire campagne dans les rues. Ce dimanche, le Brésil ira aux urnes pour le premier tour de l'élection présidentielle. Grand favori ; le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro. Ce nostalgique de la dictature militaire promet d'en finir avec une criminalité record (63 880 homicides l'an dernier). Et l'argument semble faire mouche malgré les déclarations machistes, racistes ou homophobes du candidat. Un dernier sondage lui accordait ce samedi près de 37% des voix, 13 points devant Fernando Haddad.

ce dernier, candidat du Parti des Travailleurs, est entré tardivement en campagne pour remplacer l'inoxydable Lula, emprisonné pour corruption. Et il peine à rétablir la crédibilité d'un parti accusé de tous les maux dans ce pays éreinté par la récession, le chômage de masse et les scandales à répétition.

Lors du dernier débat télévisé, Jair Bolsonaro aura de nouveau brillé par son absence. Poignardé et gravement blessé début septembre, il a concentré sa campagne et occupé le terrain sur les réseaux sociaux.