DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Khashoggi : l'Arabie Saoudite de plus en plus isolée

Vous lisez :

Affaire Khashoggi : l'Arabie Saoudite de plus en plus isolée

Affaire Khashoggi : l'Arabie Saoudite de plus en plus isolée
Taille du texte Aa Aa

Le consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul doit être fouillé ce lundi soir. Soit treize jours après que Jamal Khashoggi y est entré, sans jamais en ressortir, vivant en tous cas. Les enquêteurs turcs arrivent donc tard et la disparition de ce journaliste, dissident politique dans son pays, a depuis isolé considérablement Riyad, politiquement et économiquement.

Londres, Paris et Berlin demandent maintenant une "enquête crédible". Les capitales européennes ne demandent qu'à croire les autorités saoudiennes qui affirment que Khashoggi est bien ressorti du consulat.

Jeremy Hunt, ministre britannique de l'Intérieur : "C’est maintenant à l’Arabie saoudite de montrer au monde entier que toutes ces histoires dont la presse nous parle et qui suscitent une telle inquiétude, des implications aussi énormes pour la liberté d’expression, la liberté de la presse, pour la direction que l'Arabie prend en tant que pays, montrez-nous que tout est faux, en coopérant."

Personne ne peut porter atteinte à notre relation avec la Turquie, a déclaré le royaume saoudien. Cette relation, pourtant, connaît une grave crise avec cette affaire.

Economiquement aussi, les conséquences vont se payer pour Riyad. Avec des boycotts de plus en plus nombreux, Le super forum économique de la fin du mois, vraie vitrine mondiale du dynamisme économique saoudien, risque de tourner au fiasco.