DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alain Robert, l'homme-araignée retrouve Londres

Vous lisez :

Alain Robert, l'homme-araignée retrouve Londres

Alain Robert, l'homme-araignée retrouve Londres
Taille du texte Aa Aa

La Tour Heron, en plein cœur de la City à Londres : 46 étages et 230 m de hauteur, un défi largement à la portée d'Alain Robert, alias l'homme-araignée.

Le Français a mis moins de trois quarts d'heure pour parvenir au sommet. Il faut dire qu'il n'en est pas à son coup d'essai. Depuis 1994, il compte plus d'une centaine d'édifices urbains à son palmarès. Même le Burj Khalifa, la plus haute tour du monde (828m) ne lui a pas résisté.

Pour assister à cette ascension à main nue et sans matériel pour s'assurer, un bon millier de badauds, massés dans le cœur financier de la capitale anglaise.

Et au sommet, la police en guise de comité d'accueil, les bobbies londoniens n'avaient plus vu Alain Robert depuis onze ans.