Catalogne : jusqu'à 25 ans de prison requis contre les chefs indépendantistes

Catalogne :  jusqu'à 25 ans de prison requis contre les chefs indépendantistes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lourde réquisition du parquet espagnol contre 12 responsables indépendantistes de la Catalogne : de sept à vingt-cinq ans de prison.

PUBLICITÉ

Il y a un an, ils avaient tenté de provoquer la sécession de la Catalogne, sans succès. Les voici rattrapés par la justice espagnole.

Le parquet a requis ce vendredi entre 7 et 25 ans de prison contre douze leaders de la cause indépendantiste catalane : ils seront prochainement traduits devant les tribunaux de Madrid.

C’est l’ancien vice-président et conseiller économique de la Généralité, Oriol Junqueras, qui pourrait écoper de la peine la plus lourde : 25 ans de prison ont été requis à son encontre.

Jordi Sànchez et Jordi Cuixart, deux autres figures de la sécession catalane quant à eux, risquent jusqu’à 17 ans de prison.

Pour les magistrats, les indépendantistes étaient prêts à « utiliser tous les moyens nécessaires pour atteindre leur objectif, y compris la violence ».

Le 10 octobre 2017, dix jours après un référendum d’autodétermination, l’ancien président de la région Carles Puigdemont proclamait l’indépendance de la Catalogne. Un scrutin jugé illégal par Madrid.

Si le dirigeant catalan a pris la fuite, les autres leaders ont été incarcérés. Leur procès devrait s’ouvrir début 2019.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Catalans se mobilisent contre le procès des indépendantistes

Le procès des indépendantistes catalans jette une ombre sur la crédibilité de l'UE | Point de vue

Conseil des ministres espagnols à Barcelone : une "provocation"