DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des élections de mi-mandat cruciales pour le commerce UE-Etats-Unis

Vous lisez :

Des élections de mi-mandat cruciales pour le commerce UE-Etats-Unis

Des élections de mi-mandat cruciales pour le commerce UE-Etats-Unis
Taille du texte Aa Aa

Les relations commerciales entre les Etats-Unis et l'Union européenne vont-elles se refroidir ou se réchauffer ? L'issue des élections américaines de mi-mandat ce mardi devrait nous aider à trancher.

Pour l'instant, les discussions bilatérales sont suspendues, notamment au sujet de l'automobile. Rappelons que le président américain a menacé d'imposer des taxes douanières sur les voitures importées aux Etats-Unis.

L'enjeu est de taille : le marché automobile aux Etats-Unis a représenté l'an dernier, pas moins de 17,2 millions de véhicules dont 8,7 importés.

Déjà, les PME européennes qui exportent aux Etats-Unis de l'acier et de l'aluminium pour la construction par exemple subissent les effets de cette guerre commerciale avec de nouvelles taxes de 25 % et de 10%.

"Plus facile d'aboutir à un accord en cas de victoire de Trump"

Lucio Miranda préside l'organisation Export USA qui aide les PME européennes à vendre aux Etats-Unis. Etonnamment, il estime que lors de ce scrutin, une victoire de Trump serait de bonne augure. "Si les élections sont positives pour Trump et que la puissance de l'administration Trump est confirmée, les négociations commerciales seront facilitées parce que Washington n'aura plus besoin de montrer ses muscles pour reprendre ce qui pourrait être perdu politiquement, donc ce sera plus facile d'aboutir à un accord sur les droits de douane," assure-t-il.

D'autres experts affirment que les taxes sur l'acier ont pour l'instant peu d'effets sur les entreprises américaines. Même si certaines ont vu leurs coûts de production augmenter parce qu'elles importent des pièces ou font appel à des sous-traitants étrangers, l'impact a été contre-balancé par le soutien aux producteurs américains d'acier et de métaux.

C'est l'avis de Joseph Foudy, professeur associé du département Economie à la Stern School of Business de l'Université de New York. Et à la différence de Lucio Miranda, il assure que ces élections pourraient accélérer la conclusion d'un accord avec l'Europe en cas de défaite du camp de Trump. "Les négociations commerciales sont menées sur des années, voire des décennies parfois," fait-il remarquer avant d'ajouter : "Mais je crois que si Donald Trump essuie un revers, l'Europe pourrait y voir l'opportunité de conclure un accord et d'envisager les trois ou quatre prochains mois sous un jour plus favorable."

Plus d'incertitude en cas de défaite

Les Etats-Unis représentent le plus grand partenaire commercial de l'Union européenne et vice versa. Et il est clair que les relations sont meilleures quand aucune mesure positive ou négative n'est prise à court terme. Ce qui crée de l'incertitude.

À la Chambre de commerce américano-européenne de New York, Yvonne Bendinger, directrice exécutive Rothschild, estime que si les Démocrates obtiennent un bon résultat, il est difficile de prédire l'impact sur le commerce. "S'ils reprennent la Chambre des représentants et qu'ils commencent les procédures d'empêchement, cela va créer plus d'incertitude. S'ils reprennent la Chambre, cela va freiner l'action du président - ce qui est probablement une bonne chose -, mais le fait est qu'en attendant, la Chambre n'agit pas en matière de commerce," juge-t-elle.