DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les femmes au coeur du "Davos des Geeks", trop minoritaires dans la Tech

Vous lisez :

Les femmes au coeur du "Davos des Geeks", trop minoritaires dans la Tech

Les femmes au coeur du "Davos des Geeks", trop minoritaires dans la Tech
Taille du texte Aa Aa

Les Nations unies ont fixé 17 objectifs de développement durable à atteindre d'ici 2030. L'objectif numéro 5 est de parvenir à l'égalité des genres et l’autonomisation des femmes. Le fossé entre les sexes est grand dans le monde de la technologie et cela commence tout en bas de l'échelle. Alors celles qui parviennent à des postes décisionnaires sont vues comme des héroïnes.

"Les femmes dans la Tech sont des héroïnes. Vous savez, quand vous voyez ces femmes extraordinaires qui sont souvent la seule femme dans la salle et que nous les voyons construire la prochaine génération de produits, que nous les voyons créer les entreprises qui façonneront notre avenir, que nous les voyons développer une intelligence artificielle qui changera la façon dont le monde fonctionne, ces femmes sont mes héros", déclarait Michelle Peluso, vice-présidente et responsable marketing chez IBM.

Dans le milieu de la Tech, seuls 37 % des postes de débutants sont occupés par des femmes. En gestion, elles ne sont que 15 %. Un panorama qui devrait évoluer dans quelques années. Elles ouvrent la voie.

Selon Elena Vietsolo, entrepreneure italienne : "nous devons faire beaucoup plus qu'un homme d'abord pour la direction puis pour la présidence de la société puisque les hommes m'ont toujours regardé différemment".

Pour Ineke Scheffers, développeur et fondatrice de Girl Code, il faut commencer tôt : "je pense que si vous commencez dès la maternelle, que vous apprenez aussi à coder aux petits enfants (parce que même si vous voulez devenir médecin dans ce monde, il est bon de connaître les ordinateurs), je pense que ça va élever le niveau parce qu'alors les petites filles sauront qu'elles peuvent aussi le faire, que c'est quelque chose pour elles."

Andreia Martins, chargée du développement des affaires Sétima, est venue au Web summit de Lisbonne, ce "Davos des Geeks" avec son bébé dans les bras : un atout pour elle.

"Je pense que mon fils m'incite à essayer de me dépasser dans ma carrière, à avoir une meilleure vie. Il se révèle être une grande motivation."

Ce mercredi, les World Awards for Women in Technology sont remis pour la première fois à Lisbonne. 13 catégories : de l'art à la justice, de la santé à l'inclusion.

Les femmes changent les stéréotypes, un sommet Web à la fois.