Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quand El Chapo accuse deux anciens présidents

Quand El Chapo accuse deux anciens présidents
Taille du texte Aa Aa

A New York, le procès d'El Chapo s'est ouvert avec fracas.

L'ancien baron de la drogue mexicaine est accusé par la justice américaine d'avoir expédié aux États-Unis plus de 150 tonnes de cocaïne, pour près de 14 milliards de dollars. El Chapo est aussi accusé d'assassinats et de corruption.

Mais dès sa première prise de parole, l'avocat du trafiquant a déclaré que son client, qui risque la prison à perpétuité, n'était qu'un bouc émissaire dans cette affaire.

Me Jeffrey Lichtman, a surtout accusé le président mexicain sortant, Enrique Peña Nieto et son prédécesseur Felipe Calderon d'avoir touché des centaines de millions de pots-de-vin du cartel d'El Chapo.

Les deux anciens présidents ont immédiatement démenti ces accusations.

"Le gouvernement d'Enrique Peña Nieto a poursuivi, capturé et extradé El Chapo. Les affirmations de son avocat sont complètement fausses et diffamatoires", a réagi sur Twitter le porte-parole de la présidence mexicaine.

Le procès d'El Chapo devrait durer au moins quatre mois. Tous les jurés sont escortés de garde du corps et le tribunal de Brooklyn a été placé sous haute surveillance.

Avec Agences