DERNIERE MINUTE

Cambodge : les Khmers rouges responsables de génocide

Cambodge : les Khmers rouges responsables de génocide
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est un verdict historique : pour la première fois au Cambodge, un tribunal international parrainé par l'ONU a condamné vendredi deux anciens dirigeants khmers pour "génocide".

Nuon Chea, 92 ans était l'idéologue des Khmers rouges. Quant à Khieu Samphan, 87 ans, il était l'un des chefs politiques du régime. Tous les deux ont nié les atrocités qui leur étaient reprochées.

Les juges internationaux ont condamné les deux hommes à la prison à vie. Les deux accusés avaient déjà été condamnés en 2011 pour crime contre l'humanité. Une peine confirmée en appel en 2016.

La dictature Khmer est responsable de quelque deux millions de morts au Cambodge entre 1975 et 1979.

Le tribunal international a établi que le régime avait organisé le massacre de masse de Vietnamiens issus de minorités religieuses, musulmanes notamment. Un véritable nettoyage ethnique constitutif d'un crime de génocide .

La chambre a jugé que "le crime de génocide était établi", a souligné Nil Nonn. L'objectif était d'"établir une société athée et homogène (en) supprimant toutes les différences ethniques, nationales, religieuses, raciales, de classe et culturelles", a-t-il relevé.

Ce qualificatif de génocide ne concerne pas les massacres, fussent-ils de masse, des Khmers par les Khmers qui ne sont pas considérés par les Nations unies comme un génocide.

Autodafés de Corans, noyades collectives: entre 100.000 et 500.000 chams, sur un total de 700.000, ont été tués entre 1975 et 1979.

La reconnaissance des atrocités commises par les Khmers rouges aura pris plus de 40 ans avant qu'un tribunal international soit enfin installé.

Quant à Pol Pot, le "frère numéro un" du régime khmer, il est mort en 1998 sans jamais avoir été jugé.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.