DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réalité augmentée au service de la chirurgie

Vous lisez :

La réalité augmentée au service de la chirurgie

La réalité augmentée au service de la chirurgie
Taille du texte Aa Aa

La réalité augmentée se met de plus en plus au service des techniques opératoires. A l'université de Pise, en Italie, une équipe de chercheurs travaille au développement d'un nouveau type de lunettes chirurgicales dans le cadre du projet Vostars. Elles permettent de gagner en précision et de réduire de 11 % le temps passé sur la table d'opération.

"La réalité, c'est bien sûr le champ opératoire, l'anatomie qui est face au chirurgien", explique Vincenzo Ferrari, ingénieur biomédical et coordinateur du projet Vostars, à l'université de Pise. "Nous insérons dans cette réalité une information virtuelle, acquise à partir des images radiologiques du même patient. Non seulement le navigateur chirurgical facilite le geste opératoire, mais il permet aussi de visualiser une information qui ne serait pas accessible directement, et de réaliser des actes qu'on ne pourrait pas faire autrement".

Le viseur permet de superposer des informations en 3D, en parfaite adéquation avec l'anatomie des patients. Une précision essentielle pour les chirurgiens.

"Dans notre domaine, nous devons souvent repositionner des parties du squelette facial pour corriger, par exemple, une malformation", indique Giovanni Variali, chirurgien maxillo-facial à l'hôpital universitaire Sant'Orsola de Bologne. "Le fait de pouvoir visualiser sur le patient les indications nécessaires pour insérer une pièce d'une autre manière, et garantir la symétrie, est une aide précieuse ".

Le dispositif élaboré dans le cadre du projet Vostars fera l'objet de trois essais cliniques, en Italie et en Allemagne, d'ici la fin de l'année prochaine, et devrait être disponible pour les professionnels d'ici 2022.