Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brexit : Trump craint pour le commerce avec les Etats-Unis

Brexit : Trump craint pour le commerce avec les Etats-Unis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Déjà occupée à convaincre la Chambre des communes de voter son accord sur le Brexit, Theresa May doit désormais répondre aux critiques de Donald Trump. Le Président américain a estimé que l’accord de sortie de l’UE négocié par le Royaume-Uni risquait de rendre le commerce avec les Etats-Unis plus compliquée.

La Première Ministre du Royaume-Uni a vite cherché à éteindre l'incendie, en déclarant :

"Nous aurons une politique commerciale indépendante et nous serons en mesure de négocier des accords commerciaux avec des pays dans le monde entier. Quand aux Etats-Unis, nous avons déjà pu discuter avec eux du type d’accord que l’on pourrait avoir à l’avenir. Nous avons un groupe de travail qui s’est réuni plusieurs et qui continue à bien travailler avec les Etats-Unis sur ce sujet."

La "relation spéciale" écornée

Pas de quoi convaincre le président américain. Donald Trump enfonce le clou et ôte à Theresa May l’un de ses principaux arguments pour faire avaliser son plan. Selon lui, politique commerciale post-Brexit ne sera pas totalement libre.

Face aux reporters américains, il déclare:

"Aujourd’hui, tel que l’accord se présente, le Royaume-Uni ne sera peut-être pas en mesure d’échanger avec les Etats-Unis, et je ne pense pas qu’ils le veuillent. Ça fait partie des conséquences très négatives de l’accord"

Des déclarations qui mettent à nouveau à mal la relation spéciale entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni, déjà écornée par le locataire de la Maison Blanche à plusieurs reprises. Aujourd’hui, le Royaume-Uni n’est plus que le septième partenaire commercial des Etats-Unis