EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Assistants parlementaires : Marine Le Pen déboutée

Assistants parlementaires : Marine Le Pen déboutée
Tous droits réservés REUTERS/Stoyan Nenov/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Stoyan Nenov/File Photo
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Tribunal européen a rejeté la demande de la cheffe de l'extrême droite française. Elle contestait une décision du Parlement européen, qui lui réclamait 41 000 euros dans l'affaire des assistants parlementaires.

PUBLICITÉ

La justice européenne a rejeté ce mercredi un recours de Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement National réclamait l'annulation d'un recouvrement de plus de 41 000 euros. Une somme réclamée par le Parlement européen dans l'affaire des assistants parlementaires, et qui porte sur l'emploi de son garde du corps.

Le Tribunal de l'Union européenne a retoqué la demande de la cheffe de l'extrême droite française, "faute de preuves" et de "fondement juridique".

Marine Le Pen est mise en examen dans ce dossier pour détournement de fonds publics. Elle est soupçonnée d'avoir utilisé les fonds du parlement européen pour rémunérer des emplois fictifs, pendant la période où elle était eurodéputée, de 2009 à 2017.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

The Brief from Brussels: les populistes européens veulent jouer les premiers rôles

Marine Le Pen refuse une expertise psychiatrique

Pluie de mises en examen sur l'extrême droite de Marine Le Pen