DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danemark : un programme innovant de pépinières d'entreprises

Vous lisez :

Danemark : un programme innovant de pépinières d'entreprises

Danemark : un programme innovant de pépinières d'entreprises
Taille du texte Aa Aa

Naviguer dans le brouillard, c’est un peu ce que fait chaque entrepreneur lorsqu’il commence un nouveau projet. Au Danemark, un programme national accompagne les petites et moyennes entreprises, pour transformer les bonnes idées en stratégies commerciales efficaces.

Sur la côte Ouest, à Esbjerg, Soren cherchait à mieux gérer les stocks sur la base d’une économie collaborative. Son idée : créer une plateforme en ligne pour vendre les surplus.

"J’avais besoin de quelqu’un en dehors de notre domaine, celui du gaz et du pétrole, pour voir comment nous pourrions faire différemment. Des idées, oui nous en avions. Mais nous ne savions pas vraiment comment les vendre", se souvient Soren Hvorslev, associé principal de Geemit.

C’est là tout le principe du programme baptisé "Scale-Up", soutenu par les fonds d’investissements européens. Douze centres, sortes de pépinières d’entreprises, ont ainsi été implantés au Danemark.

Grâce à des formations adaptées, basées sur les spécificités régionales et les industries locales, chaque entrepreneur est guidé pas à pas pour la mise en œuvre de son projet. Une manière d’apprivoiser de nouveaux marchés et de nouvelles opportunités commerciales.

"C’est du gagnant-gagnant, car le bénéfice ne va pas seulement aux participants de ce programme. Les entreprises déjà existantes découvrent en même temps des idées et de nouveaux talents", souligne Lisbeth Valther, qui dirige le programme Scale-Up.

Un programme "gagnant-gagnant"

Au sein de l’équipe d’experts, les entrepreneurs sont également épaulés par des dirigeants issus d’une grande compagnie, qui peuvent partager avec eux leur expérience du marché.

"Au début, je me voyais simplement comme professeur. Mais en fait, je me suis rendu compte que j’en apprenais autant qu’eux ! Au final, nous sommes plutôt des partenaires, nous travaillons les uns avec les autres, à la fois sur la concrétisation des idées et sur leur développement commercial", Jacob Kjaergaard, dirigeant de l'entreprise Blue Water Shipping.

Pour le moment, 145 entreprises ont déjà participé au programme qui s’étend sur une durée de 5 mois. Au total, le chiffre d’affaires de toutes ces entreprises réunies devrait bondir d’un milliard d’euros et plus de 2400 emplois devraient être créés.

"Nous examinons soigneusement la stratégie à venir, c’est l’un des gros avantages pour les entreprises participantes. Mais l’exécution de cette stratégie est une tâche très délicate, il faut savoir la gérer au quotidien. C’est le défi principal pour les entrepreneurs et c’est pour ça qu’on travaille avec eux", analyse Soren Ron, directeur du programme Next Step Challenge, une initiative liée au programme Scale-Up.

La valeur ajoutée du programme Scale-Up : les entreprises ont non seulement la possibilité de se faire une place sur le marché national, mais également parfois sur le marché international.

Soren Hvorslev a eu cette chance pour son entreprise Geemit : "Nous avons commencé localement et aujourd’hui, nous envisageons des possibilités en Australie et en Norvège. Au bout de neuf mois seulement, nous commençons déjà à implanter le projet créé grâce au programme à l’étranger !"