PUBLICITÉ

Les savoir-faire de la parfumerie de Grasse inscrits à l'Unesco

Les savoir-faire de la parfumerie de Grasse inscrits à l'Unesco
Tous droits réservés REUTERS/Eric Gaillard
Tous droits réservés REUTERS/Eric Gaillard
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après 10 ans de procédure, les savoir-faire lié aux parfums en Pays de Grasse font désormais partie du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

PUBLICITÉ

Après 10 ans de procédure, les fleurs de Grasse ont enfin obtenu le Graal. Déjà renommés à travers le monde, les savoir-faire lié au parfum en Pays de Grasse sont désormais inscrits au Patrimoine immatériel de l'Unesco.

Une reconnaissance officielle alors que les fleurs du sud de la France inspirent depuis un siècle les plus grands parfumeurs.

"Le secret (d'un parfum) réside bien sûr dans la formule, mais aussi dans la qualité des matières premières. C'est comme les couleurs de la palette d'un peintre. On a une palette particulière et c'est très important de la conserver", souligne Olivier Polge, parfumeur et créateur chez Chanel.

REUTERS/Eric Gaillard

Trois savoir-faire distincts sont ainsi reconnus : la culture de la plante du parfum, la connaissance des matières premières et enfin la transformation et l'art de composition du parfum.

Cette récompense prestigieuse devrait apporter un coup de projecteur supplémentaire à l'activité régionale. L'Unesco a dans le même temps encouragé les mesures de sauvegarde sociale et culturelle, qui doivent prévaloir sur l'aspect commercial selon l'institution.

La priorité : perpétuer la culture des fleurs provençales - jasmin, rose, iris ou violette - qui forment le berceau de la parfumerie mondiale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

UNESCO : de nouveaux sites classés et de nouvelles menaces

La guerre des parfums a commencé

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français