DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plastique et gaspillage : des jeans et des lunettes recyclés

Vous lisez :

Plastique et gaspillage : des jeans et des lunettes recyclés

Plastique et gaspillage : des jeans et des lunettes recyclés
Taille du texte Aa Aa

Et si le plastique et les déchets étaient transformés en véritables accessoires de mode ? C'est l'idée développée par plusieurs autoentrepreneurs à Anvers en Belgique.

Sebastiaan fabrique par exemple des lunettes de soleil grâce à une imprimante 3D, en utilisant la matière issue des plastiques recyclés.

"Le gâchis et les déchets sont révélateurs d'échec de conception. Je pense qu'à l'avenir, dans notre économie et nos futurs produits, il n'y aura plus de déchet. Avec ces lunettes de soleil, je veux montrer que la mode durable peut non seulement être pratique, mais aussi belle et abordable", souligne Sebastiaan de Neubourg, designer pour W.R.YUMA.

Même principe pour une entreprise de jeans, également implantée à Anvers, qui utilise de vieux jeans pour en confectionner de nouveaux.

La société prend également soin de limiter son empreinte carbone, en privilégiant la production locale pour éviter les transports au maximum.

"C’est ici que nous récoltons notre coton. Au lieu de prendre du nouveau coton, celui qui pousse dans les champs et qui nécessite beaucoup d’eau, nous utilisons un coton qui existe déjà. Ces jeans vont être déchiquetés et transformés en fibres que nous utiliserons pour le fil. Nous avons aussi les boutons amovibles. Vous pouvez simplement les visser, les enlever et les replacer. Cela nous donne la possibilité, lorsque nous récupérons le jean en fin de vie, de réutiliser le bouton", détaille Tom Duhoux, fondateur des jeans HNST.

Des initiatives locales à développer alors que l'industrie de la mode représente 20% des eaux usées et 10% des émissions de carbone dans le monde, selon les chiffres de la Commission économique pour l'Europe des Nations unies.

Plus de Cult