DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Jokic offre à Denver une victoire de prestige à Toronto

Vous lisez :

NBA: Jokic offre à Denver une victoire de prestige à Toronto

NBA: Jokic offre à Denver une victoire de prestige à Toronto
Taille du texte Aa Aa

Le leader de l'ouest frappe fort chez le leader de l'est: Denver, avec un Nikola Jokic décisif, a infligé à Toronto, meilleure équipe NBA du début de saison, sa cinquième défaite (106-103), tandis que Stephen Curry a enfin retrouvé la victoire avec les Golden State Warriors, lundi.

Le grand pivot serbe (2,13 m), auteur d'un triple double avec 23 points, 15 passes et 11 rebonds, a marqué trois lancers francs cruciaux dans les dernières secondes de la rencontre, alors que les Canadiens étaient revenus à égalité (103-103) à sept secondes du terme.

gi

"Gagner certains de ces matches à l'extérieur contre des adversaires de qualité, ça veut dire beaucoup. Les gars progressent, profitent du moment, et vous savez toujours qu'une équipe comme ça va réussir de belles séries", a salué le manager Mike Malone, qui perd tout de même un joueur de son cinq majeur, Gary Harris, touché à une hanche.

C'est seulement la 5e défaite des Raptors cette saison: la franchise canadienne et sa star Kawhi Leonard, 27 points et 8 rebonds lundi, voient leur série de huit victoires de suite interrompue, mais assomment toujours la conférence est avec 20 succès, contre 15 pour 7 défaites à leur dauphin Milwaukee.

Les Nuggets, l'une des équipes surprises à l'ouest cette saison, enchaînent de leur côté une sixième victoire de suite, et mènent la conférence avec les Clippers de Los Angeles, également vainqueurs dans la douleur lundi.

Dans un festival offensif avec plus de 140 points marqués dès la première mi-temps, les Californiens ont été battre les Pélicans de la Nouvelle-Orléans (129-126) malgré les 37 points de Julius Randle.

Le duo Nuggets-Clippers compte une victoire d'avance sur le Thunder d'Oklahoma City, qui a gagné à Détroit (110-83).

- Ntilikina encore écarté -

Juste derrière, Golden State, double champion en titre, a retrouvé la victoire après deux défaites. Absent pendant 11 matches à cause de douleurs aux ischio-jambiers, et revenu aux affaires samedi sans pouvoir empêcher une défaite face aux Pistons, la star Steph Curry a marqué 30 points à Atlanta, dont 18 lors du seul premier quart-temps (128-111) pour mettre fin à une série inhabituelle pour les Warriors de six défaites à l'extérieur d'affilée.

"Je pense qu'il est désormais de retour sur la piste!", a apprécié son coach Steve Kerr.

Celui qui semble de plus en plus loin du parquet, c'est Frank Ntilikina. Le Frenchie de New York a de nouveau été laissé sur le banc des Knicks lors de la défaite dans le choc contre Washington (110-107).

Sans la moindre minute depuis deux rencontres, le joueur âgé de 20 ans, drafté en huitième position par les Knicks en 2017, du jamais-vu pour un Français, risque de continuer à voir les rumeurs de départ se multiplier.

Les dernières faisaient d'ailleurs état dans la presse d'un intérêt exprimé par l'autre franchise new-yorkaise, Brooklyn. Mais les Knicks se refusent pour le moment à évoquer le moindre transfert.

Soirée maussade par ailleurs pour les deux autres Français sur les parquets: Ian Mahinmi (Washington) n'a joué que cinq minutes sans marquer, et Timothé Luwawu-Cabarrot n'a pas joué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.