Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Formule 1 : Une année 2018 haute en couleur

Formule 1 : Une année 2018 haute en couleur
Taille du texte Aa Aa

Après un saison épique pour Mercedes, les équipes rivales vont devoir corriger leurs erreurs pour espérer battre le quintuple champion du monde, Lewis Hamilton.

Le britannique de 33 ans qui a remporté 51 courses sur 100 avec son V6 turbo hybride est le premier pilote à atteindre plus de 400 points dans une saison. Il est à 18 victoires du record inégalé de Michael Schumacher établi à 91 courses remportées.

Le championnat n'était pas gagné d'avance en 2018. Sebastian Vettel, au volant de la meilleure voiture cette saison (Ferrari), avait démarré l'année en fanfare. Mais Mercedes a su remonter la pente. Le champion de Formule E, Jean Eric Vigne, commente les performances de Hamilton. "Je pense que la Formule 1 et les sports automobiles sont des travaux d'équipes. Et ce que Hamilton a fait avec Mercedes est incroyable. C'est comme ça quand il rentre dans une spirale gagnante, personne ne peut l'arrêter. à moins qu'il soit fatigué, mais je ne crois pas qu'il le soit. Il a été le meilleur cette année, et de loin. Je ne pense pas que Mercedes ait une meilleure voiture que Ferrari. Hamilton a juste été meilleur que les autres".

2018, des moments mémorables

Malgré la domination de Mercedes, l'année 2018 a été forte en rebondissements, comme lors de la première victoire de Kimi Raikonen en 113 départs, le dépassement à couper le souffle de Ricciardo à Shanghai, les débuts de Charles Leclerc ou la sortie de route de Vettel en Allemagne. 2018 a aussi été celle des adieux de Fernando Alonso, double champion du monde après une carrière brillante.

Retour de Kubica, après une longue blessure

En 2019, Robert Kubica sera de retour huit ans après sa blessure grave et l'amputation partielle de son bras lors d'un accident de rallye. Incapable de tenir le volant comme il le faisait auparavant, le pilote de 33 ans a dû s'adapter après une longue rééducation. Ce retour pourrait être considéré comme l’un des plus extraordinaires de l’histoire alors que son écurie, Williams, vient de vivre sa pire saison de formule 1.