EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

RDC : malgré le chaos, les Congolais ont voté

RDC : malgré le chaos, les Congolais ont voté
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nom du successeur du président sortant, Joseph Kabila, ne sera pas connu avant plusieurs jours

PUBLICITÉ

Malgré les inondations, les violences et l'épidémie d'Ebola, plus de 39 millions d'électeurs étaient appelés à voter dimanche en République démocratique du Congo (RDC). Un scrutin décisif pour désigner notamment un successeur à Joseph Kabila, le président sortant.

Une élection marquée par des affrontements (il y aurait eu plusieurs morts) et aussi par d'innombrables dysfonctionnements : panne des machines à voter, expulsions des observateurs... au total plus de 1500 incidents ont été rapportés.

Malgré le chaos ambiant, le chef de l'Etat a donné l'exemple en votant dans la matinée. Contraint de quitter le pouvoir après trois mandats Joseph Kabila a désigné son dauphin : Emmanuel Ramazani Shadary qui s'est déjà autoproclamé président de la RDC en sortant de son bureau de vote.

Mais l'opposition se tient en embuscade : deux candidats se disputent la deuxième place : Felix Tshisekedi et Martin Fayulu, ce dernier étant donné vainqueur par certains sondages avant le scrutin.

A Béni, au nord est du pays, bien que le scrutin ait été reporté au mois de mars prochain, des milliers d'habitants ont organisé un vote fictif pour manifester leur mécontentement.

Techniquement ces populations ne pourront donc pas participer à l'élection présidentielle dont les résultats ne sont pas attendus avant le 6 janvier.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

République démocratique du Congo : Martin Fayulu va saisir la Cour constitutionnelle

RDC : les résultats des élections dévoilés la semaine prochaine