DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madagascar : la victoire d'Andry Rajoelina toujours contestée

Madagascar : la victoire d'Andry Rajoelina toujours contestée
Taille du texte Aa Aa

A Madagascar, la victoire à la présidentielle d'Andry Rajoelina ne passe toujours pas.

Ses opposants sont à nouveau descendus dans la rue mercredi pour contester les résultats. Un rassemblement interdit en plein cœur de la capitale et rapidement dispersées à coups de gaz lacrymogène. Samedi déjà, des milliers de partisans du candidat malheureux Marc Ravalomanana, s'étaient mobilisés.

Ils réclament un comptage des voix au niveau de la cour constitutionnelle.

"Il faut vraiment que la vérité sorte car la population malgache souffre. Tout est corruption ici, que ce soit quand tu passes un examen, peu importe ce qu'on fait, il y a toujours de la corruption. Faites éclater la vérité !" s'insurge un manifestant.

Andry Rajoelina a remporté le second tour de la présidentielle avec 55,66% des suffrages, contre 44% pour son rival rival Marc Ravalomanana.

Les partisans de l'ancien chef d’État demandent une "disqualification" du président élu pour "fraude" et "corruption" de la Commission électorale.

La Haute Cour constitutionnelle (HCC), plus haute instance judiciaire du pays, examine actuellement les requêtes de Marc Ravalomanana et doit rendre son jugement d'ici le milieu de la semaine prochaine.

Samedi, Hanitra Razafimanantsoa avait promis que les partisans de l'opposition manifesteraient "tous les jours, à partir du 2 janvier 2019, jusqu'à la délibération de la HCC".

avec AFP