DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : retrait de matériel américain

Syrie : retrait de matériel américain
@ Copyright :
REUTERS/Rodi Said
Taille du texte Aa Aa

Moins d'un mois après l'annonce de Donald Trump, le retrait américain a déjà débuté en Syrie. Il ne s'agit pas encore de soldats mais de "matériel non essentiel" selon la formule du Pentagone. Aucune indication en revanche sur la date à laquelle les 2 000 soldats américains quitteront la Syrie. Mais le chef de la diplomatie Mike Pompeo l'a assuré pendant sa tournée au Proche-Orient : le désengagement aura bien lieu malgré la levée de boucliers qu'il provoque parmi de nombreux alliés de Washington.

La Russie, indéfectible soutien du régime de Bachar el-Assad, doute, elle, publiquement de la sincérité de ce désengagement. Elle l'a fait savoir par la voix de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

" Actuellement, nous avons l'impression que les Etats-Unis se retirent tout en cherchant une raison de rester, a déclaré Maria Zakharova lors d'un point presse_. Du moins, c'est l'impression que nous avons. Et pour cette raison, nous avons dit à plusieurs reprises que nous aimerions en savoir plus sur la stratégie américaine. "_

Les milices kurdes quant à elle se sont tournées vers le régime syrien et la Russie pour obtenir leur protection face à l'offensive que la Turquie prépare pour les déloger du nord de la Syrie.