DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Européennes : l'AfD fait du "Dexit" l'axe directeur de son programme

Alexander Gauland, chef de l'AfD, a présidé les débats sur le "Dexit"
Alexander Gauland, chef de l'AfD, a présidé les débats sur le "Dexit" -
@ Copyright :
REUTERS/Matthias Rietschel
Taille du texte Aa Aa

L'Allemagne se dirige-t-elle vers un "Dexit", le Brexit à la sauce germanique ? Cette idée gagne en tout cas les rangs du parti d'extrême droite l'AfD, Alternative pour l'Allemagne.

Réunis en congrès depuis 2 jours en Saxe, les délégués du parti devaient déterminer qui sera leur candidat aux Européennes en mai. Aujourd'hui, c'est au tour du programme d'être discuté et adopté. L'AfD semble vouloir faire du "Dexit" l'axe directeur de son projet européen. Une idée qui fait débat et que le chef du parti, Alexander Gauland, a tenté de nuancer : "Quand vous flirtez avec l'idée d'un 'Dexit', vous devez vous demander si c'est une utopie ou si nous devrions plutôt rester réalistes."

Quand vous flirtez avec l'idée d'un 'Dexit', vous devez vous demander si c'est une utopie ou si nous devrions plutôt rester réalistes.

Alexander Gauland Chef du parti d'extrême droite l'AfD

Les délégués du mouvement l'ont donc adopté prudemment, sans fournir de date et en stipulant que le "Dexit", devrait intervenir "en dernier recours" si l'Union européenne n'était pas réformée de fond en comble "dans une délai raisonnable".

Une marche contre la conférence de l'AfD

Des centaines de manifestants antifascites ont défilé calmement dans les rues de Riesa, cette cité d'Allemagne de l'Est, où a lieu la conférence de l'AfD, jusqu'à demain. Sur des pancartes étaient inscrits des messages tels que "Nazis raus", "dehors les nazis", des messages directement adressés au parti d'extrême droite.