DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Juan Guaido occupe la scène médiatique et envisage l'amnistie pour Maduro

 Juan Guaido occupe la scène médiatique et envisage l'amnistie pour Maduro
Taille du texte Aa Aa

13 jours après l'investiture contesté de Nicolas Maduro, le chef de file de l'opposition vénézuélienne, à la tête de l'Assemblée nationale qui venait d'être menacée par la Cour suprême, Juan Guaido s'est auto-proclamé président en exercice du Venezuela pour former "un gouvernement de transition et obtenir des élections libres". Et depuis, la situation semble bloquée.

Le bras de fer entre les deux hommes vient seulement de commencer.Si Maduro se montre à la Cour suprême, Guaido occupe la scène médiatique.

Il s'est exprimé hier sur le réseau de télévision hispanophone américain Univision. Et à la question de savoir s'il offrirait une amnistie à Nicolas Maduro, il a répondu :

"Cela mériterait d'être pris en considération. Maduro est aussi un employé public. Malheureusement, c'est un dictateur et il est responsable pour les victimes dans les manifestations. Même s'il y avait 7 millions, presque huit millions de vénézuéliens qui ont manifesté, mais nous avons perdu le fil quant au nombre de personne qui se trouvaient dans les rues."

L'organisation de défense des droits humains, l'Observatoire vénézuélien des conflits sociaux, a rapporté que les troubles avaient fait 24 morts en quatre jours. 24 parmi cette marée humaine de millions de Vénézuéliens qui conteste le président Nicolas Maduro.