DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle offensive de Budapest contre la Commission européenne

Le Premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans
@ Copyright :
REUTERS/Vincent Kessler
Taille du texte Aa Aa

La Hongrie demande la suspension du Premier vice-président de la Commission européenne le temps de la campagne électorale. Frans Timmermans mène la liste des sociaux-démocrates pour le scrutin européen du mois de mai. Pour Budapest cette double casquette crée un conflit d'intérêt. De plus, les autorités l'accusent de soutenir le milliardaire Georges Soros, bête noire du Premier ministre hongrois. "Il est évident que M Timmermans est un proche de M Soros. Nous le voyons dans ses meetings, il y a des points communs dans le raisonnement et dans l'agenda politique", assure le porte-parole du gouvernement hongrois, Zoltán Kovács. Son homologue de la Commission européenne, Margaritis Schinas, répond que Frans Timmermans est "sans étiquette" lorsqu'il s'agit de son mandat. Le Néerlandais est en charge de l'Etat de droit. Or ce dossier provoque de fortes tensions entre Budapest et l'institution. C'est sous la houlette de Frans Timmermans que la Commission a lancé différentes procédures d'infraction contre la Hongrie pour violation du droit de l'Union.