EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Trump présage une reprise "à 100%" des poches djihadistes en Syrie et en Irak

Trump présage une reprise "à 100%" des poches djihadistes en Syrie et en Irak
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Trump présage une reprise imminente "à 100%" des poches djihadistes en Syrie et en Irak. Le président américain s'exprimait lors d'une réunion à Washington de la coalition internationale anti-djihadiste. L'occasion d'évoquer aussi le retour des combattants étrangers dans leur pays d'origine.

PUBLICITÉ

Le président américain estime que les territoires encore détenus par le Groupe islamique en Syrie et en Irak sont sur le point d'être tous repris. Donald Trump l'a indiqué ce mercredi lors d'une réunion à Washington de tous les membres de la coalition mondiale anti-djihadistes.

"L'armée des États-Unis, nos partenaires de la coalition et les Forces démocratiques syriennes ont libéré la quasi-totalité des territoires auparavant contrôlés par Daech en Syrie et en Irak. L'annonce formelle que nous avons repris 100% du califat devrait intervenir la semaine prochaine."
Donald Trump
président américain

Donald Trump avait surpris tout le monde en décembre en annonçant le retrait des troupes américaines de Syrie. Le chef de la Maison-Blanche estimait alors avoir rempli la mission, à savoir éliminer le groupe Etat islamique. De nombreuses voix s'étaient élevées pour juger ce constat prématuré.

>> Retrait américain de Syrie : après la consternation, l'inquiétude, Euronews, le 20/12/2018

REUTERS/Kevin Lamarque

Ce mercredi, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a tenté de rassurer ses partenaires. « Désormais, a-t-il indiqué_, le combat ne se fera plus nécessairement sur le terrain militaire. Ainsi, l'annonce par le président Trump du retrait des troupes américaines de Syrie ne signifie pas la fin de l'engagement américain. Nous allons continuer à nous battre à vos côtés._ »

Le sort des combattants étrangers

Autre dossier débattu : la question du retour des djihadistes étrangers détenus en Syrie. La France souhaitait initialement que ces personnes soient jugées et incarcérées sur place.

Pour les États-Unis, en revanche, il est clair que c'est aux membres de la coalition de reprendre leurs combattants, et de les poursuivre dans leurs pays d'origine.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hommages à travers l'Europe alors que Joe Biden annonce son retrait de la course à la présidence

Joe Biden se retire de la course à l'élection présidentielle américaine

Le pansement, nouvelle tendance des supporters de Donald Trump