Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

40 ans de la révolution iranienne : Téhéran montre ses muscles

40 ans de la révolution iranienne : Téhéran montre ses muscles
Taille du texte Aa Aa

L'Iran célèbre le 40e anniversaire de la Révolution et ce lundi matin une foule a convergé place Azadi à Téhéran.

Le président iranien Hassan Rohani a dénoncé le "complot" américain et estimé que la présence du peuple dans les rues signifiait que "l'ennemi" n'attendrait jamais "ses objectifs démoniaques".

Hassan Rohani, président iranien : "Nous n'avons pas demandé et ne demanderons jamais à qui que ce soit la permission d'augmenter nos capacités de défense et de construire toutes sortes de missiles, que ce soit des missiles sol-air, des missiles anti-navires ou des missiles sol-sol."

Des portraits du guide suprême Ali Khamenei et du fondateur de la République islamique l'ayatollah Khomeini ont été brandis.

Certains dans la foule ont également brûlé des drapeaux américains et israéliens brûlés alors que d'autre chantaient des slogans appelant à la mort d'Israël et des États-Unis.

Zahra Seyed Sadeghi, habitante de Téhéran : "Nous sommes ici pour montrer à l'ennemi notre soutien inébranlable à la révolution, que nous continuons à soutenir notre chef et notre imam fondateur, et que nous allons continuer sur la voie de l'Islam."

Alors que la question des missiles empoisonne les relations entre Téhéran et les Occidentaux, deux répliques de missiles balistiques étaient exposées le long du cortège.

Mehrdad Jannati, habitant de Téhéran : "Oui, il y a de nombreuses lacunes et beaucoup de fonctionnaires ne travaillent pas assez, mais nous ne tenons pas compte de ces questions lorsqu'il s'agit de soutenir la révolution. L'ère pré-révolutionnaire était comme une nuit noire et sombre, et maintenant nous sommes dans la clarté du jour."

Le renversement du chat d'Iran et l'avènement de la Révolution iranienne ont eu lieu le 11 février 1979, dix jours après le retour triomphal de l'ayatollah Khomeini de son exil français.

Ce 40e anniversaire revêt aux yeux du régime une symbolique particulière, 40 ans étant l'âge de la maturité dans la tradition musulmane.