DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : elle quitte Londres pour Nuremberg

Brexit : elle quitte Londres pour Nuremberg
Taille du texte Aa Aa

Sonja Morgenstern vivait à Londres depuis 1996. A cause du Brexit, elle décidé de déménager en Allemagne, près de sa famille. Elle a été en première ligne de la campagne contre le Brexit. Il y a quelque temps elle espérait encore convaincre les Britanniques de changer d'avis. Mais maintenant elle a abandonné. L'incertitude qui planait sur son avenir l'a poussée à partir.

"J'ai vécu à Londres depuis 1996 et je me suis vraiment sentie chez moi mais je crois que le référendum sur le Brexit nous a plongé dans beaucoup d'insécurité et les gens ne savent pas comment se préparer au mieux car le gouvernement ne sait pas ce qu'il prépare et comment et on a juste ce sentiment d'être un peu perdu".

Plus de trois millions et demi de citoyens européens se trouvent dans la même situation. Sonia Morgenstern a pris sa décision quand elle a envisagé un Brexit sans accord. "J'ai commencé à me préparer au Brexit en faisant des stocks de nourriture, j'ai fait des courses supplémentaires, j'ai pensé à la quantité dont j'avais besoin, à ce que je mangeais, à ce qu'on voulait ? Et puis en fait, j'ai pensé que c'était de la folie ! Autant dépenser mon énergie et mon argent en déménageant, en me rapprochant de ma famille, en n'ayant pas ce souci constant".

"En paix"

Mais les raisons de son départ vont au-delà d'un besoin de stabilité dans sa vie. Elle dit sentir une sorte de malaise. "Il se prépare quelque chose qui me met très mal à l'aise. En tant qu'Allemands, nous avons grandi avec un sens aigu de notre histoire et cette idée que les choses ne devraient pas se répéter, que certaines choses sont justes, et quand ces choses deviennent un peu inquiétantes, quel est le bon moment pour partir ? "

Sur son trajet pour rejoindre sa famille à Nuremberg, la jeune femme a confié être "en paix". Le plus dur était de prendre la décision.