DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sardaigne : les producteurs laitiers se plaignent des prix trop bas

Sardaigne : les producteurs laitiers se plaignent des prix trop bas
Taille du texte Aa Aa

60 centimes, c'est le prix que versent les industriels aux producteurs laitiers en Sardaigne, pour un litre de lait de brebis qui sert notamment à produire le fromage Pecorino. Un prix bien inférieur aux coûts de production d'après les exploitants.

Sergio Sanna, fermier sarde nous confie toucher "60 ou 70 euros par jour", après avoir trait 250 litres de lait. L'exploitant se plaint d'un système qui l'empêche de "produire bien, produire de la qualité". "En plus de la production, nous ne pouvons pas être ceux qui traitent avec les chaines de distribution" dit-il.

Le prix est fixé par la loi de l'offre et de la demande. Face aux invendus de Pecorino, qui font gonfler les stocks, les prix sont tirés vers le bas, ce qui impacte directement les producteurs laitiers.

Le secteur pèse un demi-milliard d’euros, 12 000 exploitations et 30 000 opérateurs. La Sardaigne représente à elle seule la moitié de l’ensemble du secteur des brebis et chèvres italien. Mais le travail de l'agriculteur est difficile et peu rentable. Et les nouvelles générations refusent de travailler pour un revenu si faible. Lucilla Zanda, fermière, en a subi les conséquences. Ses deux enfants sont "à l'étranger", une situation qui la bouleverse.

En guise de protestation, les producteurs laitiers sardes multiplient les actions spectaculaires. Certains jettent leur lait sur les routes. Dimanche, des exploitants ont stoppé un convoi de porcs français et ont bloqué la route 331, à Terralba en brandissant une banderole où il était écrit: «_Les bergers sardes ne sont des esclave_s». Samedi, des agriculteurs ont temporairement empêché l'équipe de football de Cagliari de quitter son terrain d'entraînement pour se rendre sur le continent pour son match contre l'AC Milan.

Cette crise intervient à la veille des élections régionales en Sardaigne du dimanche 24 février 2019.