DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Slam de Düsseldorf : la grande Idalys Ortiz tient son rang

Grand Slam de Düsseldorf : la grande Idalys Ortiz tient son rang
Taille du texte Aa Aa

Les fans étaient présents en nombre pour ce troisième jour du Grand Slam de Düsseldorf.

Thomas Geisel, le maire de la ville a remis sa médaille à notre femme du jour, Mayra Aguiar.

Chez les moins de 78 kilos, l’ancienne championne du monde brésilienne l'a emporté sur l’Allemande Anna Maria Wagner, grâce un Osoto Gari. C’est sa cinquième victoire en Grand Slam.ortiz

Autre légende des tatamis, la Cubaine Idalys Ortiz opposée ce dimanche à la championne du monde Sarah Asahina chez les plus de 78 kilos. Un combat tactique a permis à la championne des JO de Londres de l’emporter à Düsseldorf.

De l’or pour la cubaine donc, classée à juste titre tête de série.

Le président de la fédération allemande de judo Peter Frese lui a remis sa médaille;

Elle confie : "Nous sommes toutes les deux de bonnes athlètes, mais il faut bien une gagnante."

Les couleurs de l'Azerbaïdjan flottent enfin haut

C’est l’Azéri Mammadali Mehdiyev qui est monté sur la première marche du podium des moins de 90 kilos. Dans une forme électrique dès les premiers combats, il a tout de suite montré par son Ippon qu’il pouvait aller chercher l’or. Après avoir défait le Japonais Murao en finale, c’est bel et bien le drapeau azéri qui a flotté le plus haut, une première cette année à Düsseldorf.

Il explique sa victoire : "Peu importe que les judokas japonais soient plus ou moins jeunes. Aucune différence, ils ont tous le don en technique, parce qu’ils sont Japonais. Mais au début du match, il a eu deux pénalités, et j’ai donc essayé d’en profiter pour la fin du match. J’ai fait de mon mon mieux comme j’ai dit et j’ai gagné, je suis vraiment heureux."

Le vice-champion olympique Harasawa Hisayoshi l’a emporté chez les plus de 100 kilos. Grâce à un énorme Uchi-mata, son attaque favorite, il a pu faire voler le Russe Tasoev, avant de le dominer. Victoire par Ippon. La médaille a été remise par Wim Vogel, invité par la fédération internationale de judo.

Dans un duel de forces tendu, le Japonais Iida Kentaro a balayé les rêves d’or du champion du monde coréen Guham Cho, grâce à un magistral Ashi-Waza.

Notre mouvement du jour va à la Russe Shmeleva qui dans le choc face à la championne du monde japonaise Hamada, n’a pas tremblé. le bel Osoto Gari, qui conclut ce Grand Slam, en est la preuve.