DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Inde frappe des islamistes basés au Pakistan

L'Inde frappe des islamistes basés au Pakistan
@ Copyright :
REUTERS/Pawan Kumar/File Photo
Taille du texte Aa Aa

L'armée pakistanaise a diffusé des photos prises à l'endroit où l'Inde dit avoir effectué une frappe aérienne ce mardi. Une opération qui - d'après New-Delhi - aurait visé un groupe islamiste basé au Pakistan, et fait "un grand nombre de victimes", sans qu'on ait plus de détails.

D'après les autorités indiennes, cette frappe a eu lieu dans un camp situé à Balakot dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, non loin du Cachemire.

Le Cachemire est une région revendiquée par l'Inde et la Pakistan, et qui est source de violences récurrentes.

Vijay Gokhale est un des hauts responsables de la diplomatie indienne. Il a justifié la frappe aérienne menée ce mardi, expliquant que cela s'inscrivait dans le cadre de la "lutte contre le terrorisme". Et de préciser que l'opération avait visé un camp du groupe appelé "Jaish-e-Mohammad".

Ce groupe Jaish-e-Mohammad est dans le viseur des autorités indiennes depuis qu'il a revendiqué un attentat suicide perpétré le 14 février au Cachemire indien. Une attaque qui avait tué au moins 40 para-militaires indiens.

Plusieurs observateurs mettent en garde contre une escalade de la violence, l'Inde et le Pakistan brandissant systématiquement la menace de représailles.

En réponse à la frappe indienne de ce mardi, le Pakistan a d'ailleurs indiqué que ses forces armées se tenaient prêtes à toutes éventualités.

Craignant une déstabilisation de la région, la Chine a appelé les deux voisins, indiens et pakistanais, à la retenue.

L'Union européenne a également appelé les deux parties à éviter une escalade de la tension.

- avec agences -