DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Etats-Unis offrent un million de dollars pour trouver le fils de Ben Laden

Les Etats-Unis offrent un million de dollars pour trouver le fils de Ben Laden
Tous droits réservés
(Fotó: rewardsforjustice.net)
Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis ont annoncé offrir, jeudi, une récompense pouvant atteindre un million de dollars pour toute information permettant de retrouver Hamza Ben Laden, présenté comme un "dirigeant-clé" d'Al-Qaïda.

Considéré comme le fils préféré - voire le successeur désigné - d'Oussama Ben Laden, le fondateur du réseau à l'origine des attentats du 11 septembre 2001, Hamza était déjà sur la liste noire américaine des personnes accusées de terrorisme.

Hamza, dirigeant émergeant d'Al-Qaïda

Selon le département d'Etat américain, qui promet cet argent en échange d'informations "permettant de l'identifier ou le localiser dans n'importe quel pays", il s'agit d'un "dirigeant émergent" d'Al-Qaïda.

"Depuis au moins août 2015, il a publié des messages audio et vidéo sur internet appelant à lancer des attaques contre les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux, et il a menacé des attaques contre les Etats-Unis pour se venger de la mort de son père, tué en mai 2011 par des soldats américains", a déclaré Michael Evanoff, secrétaire adjoint américain à la sécurité diplomatique.

Selon des spécialistes des groupes islamistes, le jeune homme, aujourd'hui âgé de près d'une trentaine d'années, dirige le groupe Ansar al-Fourqan, qui attire depuis quelques mois en Syrie les combattants les plus endoctrinés d'Al-Qaïda ou de l'organisation jihadiste Etat islamique.

Al-Qaïda, en reconstruction

D'après Nathan Sales, coordinateur américain contre le terrorisme, "Al-Qaïda est en train de se reconstruire et continue de menacer les États-Unis et nos alliés. Au cours des dernières années, l’attention du monde entier s’est naturellement portée sur la menace que représente le groupe Etat Islamique. Al-Qaïda a été relativement calme pendant cette période. Mais c’est une pause stratégique, pas une capitulation. Ne vous y trompez pas, Al-Qaïda conserve à la fois la capacité et l’intention de nous frapper."

Hamza Ben Laden est souvent considéré comme le "prince héritier du jihad": des documents, dont des lettres révélées par l'AFP en mai 2015, montrent qu'Oussama Ben Laden le destinait à lui succéder à la tête du jihad mondial anti-occidental.

Parmi des archives du chef jihadiste saisies lors du raid américain de 2011 au cours duquel il a été tué au Pakistan, et dévoilées fin 2017 par la CIA, figure par ailleurs une vidéo du mariage de son fils Hamza, apparemment en Iran, dont on a ainsi découvert les premières images à l'âge adulte.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.