DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Skripal : Theresa May à Salisbury

Affaire Skripal : Theresa May à Salisbury
Taille du texte Aa Aa

Il y a un an était empoisonné Serguei Skripal l'ex-agent double russe, à Salisbury en Angleterre. Skripal et sa fille Ioulia avaient les cibles d'une attaque au Novitchok, un puissant agent neurotoxique, ils étaient restés plusieurs semaines dans le coma avant de se rétablir. Victime d'une attaque similaire, cette femme de 44 ans est décédée après s'être aspergée de ce qu'elle pensait être un parfum. Pendant un an, 190 membres de l'armée, aidés par des équipes de spécialistes, ont décontaminé Salisbury et Amesbury, la ville voisine où la mère de famille est morte.

Lundi, Theresa Mays s'est rendu sur place pour exprimer son soutien à la population.

"Ce que j'ai vu aujourd'hui à Salisbury c'est le formidable état d'esprit et la détermination des habitants. Ça a été une année difficile pour eux. Et particulièrement difficile pour les victime directes de l'attaque qui s'est déroulée dans les rues de Salisbury, l'utilisation d'une arme chimique, d'un agent innervant dans nos rues. Nous soutenons Salisbury et le message qu'ils m'ont donné aujourd'hui c'est celui d'une ville vibrante, dynamique. Un en droit merveilleux qu'il faut visiter", a déclaré la Première ministre britannique.

Londres accuse toujours Moscou d'être derrière cet empoisonnement. Un mandat d'arrêt européen a été lancé contre deux Russes, Alexander Petrov et Rouslan Bochirov - de possibles pseudonymes - soupçonnés d'avoir perpétré l'attaque et présentés comme des membres du renseignement militaire.

La Russie, elle, continuer de s'interroger sur les faits.

"Nous voulons répondre à une question basique. Que s'est-il exactement passé à Salisbury il y a un an ? Avec tous les détails : l'heure, le lieu, les circonstances, les témoins, les mesures qui ont été prises, c'est une question très simple mais sans y répondre il est inutile d'aller plus loin. Personne n'a donné de réponse officielle à cette question", Maria Zacharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

A Salisbury de nombreux endroits où Serguei Skripal s'étaient rendus ont été décontaminés. Un an après les opérations sont désormais terminées et la ville semble avoir retrouvé un quotidien plus paisible.