DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: James Harden refait douter Boston

Taille du texte Aa Aa

Boston n'arrive toujours pas à rivaliser avec les meilleures équipes du Championnat 2018-19: les Celtics se sont inclinés dimanche 115 à 104 à domicile face à Houston et à l'inévitable James Harden.

Harden, exclu à deux minutes de la fin du temps réglementaire après sa sixième faute personnelle, a suivi la fin de la rencontre depuis le banc des remplaçants, mais "The Beard" (la barbe) avait fait l'essentiel des dégâts bien avant sa sortie.

Le MVP (meilleur joueur) en titre a marqué 42 points et écoeuré le public du TD Garden qui a raccompagné son équipe avec des sifflets à la pause.

Les Celtics étaient alors menés de 22 points (65-43) et n'arrivaient pas à ralentir Harden qui a dépassé pour la 24e fois cette saison le seuil des 40 points.

Le meilleur marqueur du Championnat, avec une moyenne hallucinante de 36,7 points par match, a bien été épaulé par Eric Gordon (32 points).

"Notre équipe est enfin quasiment au complet, c'est le moment parfait pour enchaîner les victoires", s'est félicité Harden après cette 5e victoire de suite qui rapproche les Rockets (5e, 38 v-25 d) d'Oklahoma City et de Portland, respectivement 3e et 4e avec le même bilan (39 v-24 d).

"On monte en puissance, l'équipe joue bien en attaque et en défense, ça fait du bien", a-t-il noté.

Boston a fini fort et dominé le 4e quart-temps avec les 24 points, neuf rebonds et dix passes décisives de Kyrie Irving. Mais la franchise la plus titrée de NBA s'est réveillée trop tard et a concédé une cinquième défaite en six matches.

- "Mauvaise passe" -

A un peu plus d'un mois de la fin de la saison régulière, elle reste coincée à la 5e place de la conférence Est (38 v-26 d), loin du leader Milwaukee (48 v-15 d) ou même du 4e, Philadelphie (40 v-23 d) qu'elle pourrait défier au 1er tour des play-offs.

"On traverse une mauvaise passe, mais c'est le moment d'être plus uni que jamais", a espéré Al Horford. Le calendrier des Celtics ne les ménagent pas: ils vont disputer leurs quatre prochains matches à l'extérieur, à commencer par un déplacement toujours périlleux à Oakland pour défier l'ogre Golden State mardi.

Oklahoma City a renoué, face à Memphis (99-95), avec la victoire après quatre défaites de suite.

Le Thunder, toujours privé de Paul George, a souffert et a attendu les deux dernières minutes de la rencontre pour prendre un avantage décisif grâce aux 12 points (sur un total de 22) de Russell Westbrook dans le dernier quart-temps.

Toronto s'est incliné à Détroit (112-107 après prolongation) malgré les 35 points de Kyle Lowry. Les Raptors (46 v-18 d) accusent désormais deux défaites de retard sur Milwaukee (48 v-15 d) qui a officialisé dimanche l'arrivée du pivot espagnol Pau Gasol.

Deux jours après sa défaite face à Chicago après un match-marathon de quatre prolongations (168-161), Atlanta a pris sa revanche en s'imposant sur le parquet des Bulls (123-118).

Le "rookie" des Hawks Trae Young, auteur vendredi de 49 points, a été exclu après une altercation avec Kris Dunn en 3e période.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

Cleveland - Orlando 107 - 93

Detroit - Toronto 112 - 107 a.p.

Washington - Minnesota 135 - 121

Oklahoma City - Memphis 99 - 95

Boston - Houston 104 - 115

Chicago - Atlanta 118 - 123

Charlotte - Portland 108 - 118

LA Clippers - New York 128 - 107

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.